Des supermarchés aux vendeurs ambulants, tous les fournisseurs de pain des quartiers nord de Naples étaient obligés, sous peine de représailles, d'acheter les produits sortis des boulangeries contrôlées par un clan de la Camorra.

La police a révélé dans un communiqué que ce clan, celui de Lo Russo, contrôlait non seulement ce marché en imposant son pain, mais en en fixant aussi les prix, bien supérieurs à ceux du marché.

C'est depuis l'arrestation de Carlo Lo Russo, en avril dernier à Nice (sud-est de la France), aux côtés de son cousin Antonio, le "capo" du clan, que les enquêteurs s'intéressaient à sa famille et à ses proches.

Les surveillances et les écoutes téléphoniques ont abouti lundi à l'arrestation de 24 personnes dans le cadre d'une enquête pour association mafieuse, trafic de drogue, racket, détention d'armes à feu, tentative d'homicide et homicide volontaire.

Les témoignages de membres de ce clan et de ses concurrents ont confirmé l'existence de ce réseau mafieux responsable de la mort d'une personne en mars dernier.

Au cours d'une virée à moto, deux jeunes du clan avaient renversé une femme avant de prendre la fuite.

Les mafias italiennes se divisent en trois grandes branches : Cosa Nostra en Sicile, la Camorra à Naples et la 'Ndranghetta en Calabre, cette dernière étant considérée comme la plus dangereuse et la plus puissante.

Des supermarchés aux vendeurs ambulants, tous les fournisseurs de pain des quartiers nord de Naples étaient obligés, sous peine de représailles, d'acheter les produits sortis des boulangeries contrôlées par un clan de la Camorra.La police a révélé dans un communiqué que ce clan, celui de Lo Russo, contrôlait non seulement ce marché en imposant son pain, mais en en fixant aussi les prix, bien supérieurs à ceux du marché.C'est depuis l'arrestation de Carlo Lo Russo, en avril dernier à Nice (sud-est de la France), aux côtés de son cousin Antonio, le "capo" du clan, que les enquêteurs s'intéressaient à sa famille et à ses proches.Les surveillances et les écoutes téléphoniques ont abouti lundi à l'arrestation de 24 personnes dans le cadre d'une enquête pour association mafieuse, trafic de drogue, racket, détention d'armes à feu, tentative d'homicide et homicide volontaire.Les témoignages de membres de ce clan et de ses concurrents ont confirmé l'existence de ce réseau mafieux responsable de la mort d'une personne en mars dernier. Au cours d'une virée à moto, deux jeunes du clan avaient renversé une femme avant de prendre la fuite.Les mafias italiennes se divisent en trois grandes branches : Cosa Nostra en Sicile, la Camorra à Naples et la 'Ndranghetta en Calabre, cette dernière étant considérée comme la plus dangereuse et la plus puissante.