"Je suis surtout très heureux parce que j'aime la cuisine française mais je défends aussi les produits belges", a-t-il déclaré à l'agence Belga.

L'IEHCA voulait, par cette cérémonie, fêter ses dix ans d'existence tout en mettant à l'honneur des chefs étrangers ayant "rendu service à la gastronomie française".

Créé en 2002 par l'Université, cet institut est à l'origine de l'inscription par l'UNESCO du "repas gastronomique des Français" sur la liste du patrimoine de l'humanité. "Aucune université française n'a encore à ce jour honoré de cette manière des professionnels de la gastronomie", note l'institution. "Cette remise de titre est une première en France".

Les quatre personnalités ont été désignées par un collège de 45 membres. En France, un doctorat honoris causa, décerné par un président d'université après avis du ministre des Affaires Étrangères, ne peut honorer que des personnalités non-françaises ayant apporté une contribution exceptionnelle à un domaine particulier.

Pierre Wynants, dont l'enseigne emblématique "Comme chez soi" est actuellement tenue par son beau-fils Lionel Rigolet, n'en est pas à son coup d'essai dans l'Hexagone. En 2004, il avait déjà reçu la Légion d'honneur. Passé par de grandes maisons avant de reprendre l'affaire familiale qui culmina à trois étoiles Michelin, il est actuellement retraité des fourneaux.

Contacté par l'agence Belga, Pierre Wynants a partagé sa fierté de faire partie des quatre cuisiniers choisis par la France. "Ce genre de récompense fait toujours plaisir et c'est également une belle reconnaissance pour la Belgique. Je ressens une grande satisfaction pour le travail accompli. Je suis surtout très heureux parce que j'aime beaucoup la cuisine française mais je défends aussi les produits belges."

"Je suis surtout très heureux parce que j'aime la cuisine française mais je défends aussi les produits belges", a-t-il déclaré à l'agence Belga. L'IEHCA voulait, par cette cérémonie, fêter ses dix ans d'existence tout en mettant à l'honneur des chefs étrangers ayant "rendu service à la gastronomie française". Créé en 2002 par l'Université, cet institut est à l'origine de l'inscription par l'UNESCO du "repas gastronomique des Français" sur la liste du patrimoine de l'humanité. "Aucune université française n'a encore à ce jour honoré de cette manière des professionnels de la gastronomie", note l'institution. "Cette remise de titre est une première en France". Les quatre personnalités ont été désignées par un collège de 45 membres. En France, un doctorat honoris causa, décerné par un président d'université après avis du ministre des Affaires Étrangères, ne peut honorer que des personnalités non-françaises ayant apporté une contribution exceptionnelle à un domaine particulier. Pierre Wynants, dont l'enseigne emblématique "Comme chez soi" est actuellement tenue par son beau-fils Lionel Rigolet, n'en est pas à son coup d'essai dans l'Hexagone. En 2004, il avait déjà reçu la Légion d'honneur. Passé par de grandes maisons avant de reprendre l'affaire familiale qui culmina à trois étoiles Michelin, il est actuellement retraité des fourneaux. Contacté par l'agence Belga, Pierre Wynants a partagé sa fierté de faire partie des quatre cuisiniers choisis par la France. "Ce genre de récompense fait toujours plaisir et c'est également une belle reconnaissance pour la Belgique. Je ressens une grande satisfaction pour le travail accompli. Je suis surtout très heureux parce que j'aime beaucoup la cuisine française mais je défends aussi les produits belges."