L'illusion? Oui, ce mirage, cette possibilité d'une vie en terrasse éternelle. Cela durera ce que cela durera, mais on ne saurait trop recommander de foncer vers cette nouvelle enseigne qui prend joliment lumière du côté de la plac...

L'illusion? Oui, ce mirage, cette possibilité d'une vie en terrasse éternelle. Cela durera ce que cela durera, mais on ne saurait trop recommander de foncer vers cette nouvelle enseigne qui prend joliment lumière du côté de la place de la Chapelle, dans le centre-ville bruxellois. Pois Chiche se découvre simplement: un petit comptoir en Mortex où l'on vient passer commande et déguster, au choix, en salle ou sur les tables disposées à l'extérieur. Au-dessus dudit comptoir, de grands bocaux prouvent que la jeune équipe croit à la fermentation et au fait maison. Ce n'est pas parce qu'on cultive l'esprit "snack" qu'il faut que règnent les produits sans âme. Les temps forts de ces propositions levantines qui sollicitent les doigts et invitent au partage? Le muhammara, préparation syrienne associant poivrons et noix que tempèrent de la mélasse de grenade, de l'huile et un peu de citron. Remarquables sont aussi l'halloumi grillé (un fromage à texture fabriqué pour le coup en Belgique), la sauce tarator au bon goût de sésame et les feuilles de vigne citronnées comme il faut.