Qui dit barbecue, dit viandes grillées. Or, avec ces fortes chaleurs, il faut être bien attentif à la fraîcheur des préparations. "Les bonnes pratiques commencent au magasin", souligne l'Afsca. Les ingrédients frais ne doivent être achetés qu'à la fin des courses, ce qui évite de les laisser chauffer dans la voiture pendant les autres emplettes.

Une fois chez soi, la température du frigo doit être réglée entre 4 et 5 degrés. Si le réfrigérateur est plein, le niveau de refroidissement devra être plus élevé. Devant le grill, il faut à tout prix empêcher les flammes d'atteindre la viande "car des substances nocives et potentiellement cancérigènes peuvent alors se former: les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)".

Si les braises ne sont pas grises, inutile de déposer les saucisses, brochettes et autres ailes de poulet sur la grille, mieux vaut continuer de prendre l'apéro, recommande l'Agence. Le maître du barbecue devra être particulièrement attentif aux marinades et viandes grasses, dont les graisses peuvent couler sur les braises et raviver les flammes. Les restes pourront être réchauffés plus tard si la viande grillée a bien été conservée au frigo. Il vaut mieux la réchauffer dans une poêle ou au four.

Par ailleurs, les viandes, poissons ou légumes devront être décongelés au frigo ou au micro-ondes, jamais à température ambiante, prévient l'Afsca.