Colruyt et OKay sont les premiers détaillants belges à opter pour des poulets de chair répondant à des critères plus élevés en matière de bien-être animal, sur la base du Better Chicken Commitment (BCC). Cela signifie que les poulets bénéficient de plus d'espace et de lumière du jour. Une race à croissance plus lente sera aussi choisie. En adoptant ces nouvelles normes, les supermarchés veulent prendre leurs responsabilités et pousser le marché belge vers un meilleur bien-être animal.

40% d'espace de vie en plus

Colruyt et OKay veulent s'engager à respecter l'engagement "Better Chicken" d'ici 2026. Celle-ci a été lancée en 2017 par une trentaine d'ONG qui s'engagent pour le bien-être animal en Europe. Selon les normes, les poulets disposeront de 40 % d'espace supplémentaire grâce à un nombre inférieur de poulets par mètre carré et les poulaillers bénéficieront de la lumière du jour. Ils adopteront également une race à croissance plus lente et les poulets vivront plus longtemps : de 42 jours à 49 ou 56 jours.

Colruyt et OKay veulent aller un peu plus loin que les normes du BCC en faisant naître les poussins directement dans les poulailliers. Les poussins n'ont alors plus besoin d'être transportés et traités vivants, ce qui entraîne une diminution du stress. Ils ont également un accès immédiat à l'eau et à la nourriture, ce qui favorise la santé intestinale. Ce processus améliore considérablement la santé générale des poussins et permettra à terme de réduire l'utilisation d'antibiotiques.

Belga, traduction: CA.L

Colruyt et OKay sont les premiers détaillants belges à opter pour des poulets de chair répondant à des critères plus élevés en matière de bien-être animal, sur la base du Better Chicken Commitment (BCC). Cela signifie que les poulets bénéficient de plus d'espace et de lumière du jour. Une race à croissance plus lente sera aussi choisie. En adoptant ces nouvelles normes, les supermarchés veulent prendre leurs responsabilités et pousser le marché belge vers un meilleur bien-être animal. 40% d'espace de vie en plusColruyt et OKay veulent s'engager à respecter l'engagement "Better Chicken" d'ici 2026. Celle-ci a été lancée en 2017 par une trentaine d'ONG qui s'engagent pour le bien-être animal en Europe. Selon les normes, les poulets disposeront de 40 % d'espace supplémentaire grâce à un nombre inférieur de poulets par mètre carré et les poulaillers bénéficieront de la lumière du jour. Ils adopteront également une race à croissance plus lente et les poulets vivront plus longtemps : de 42 jours à 49 ou 56 jours.Colruyt et OKay veulent aller un peu plus loin que les normes du BCC en faisant naître les poussins directement dans les poulailliers. Les poussins n'ont alors plus besoin d'être transportés et traités vivants, ce qui entraîne une diminution du stress. Ils ont également un accès immédiat à l'eau et à la nourriture, ce qui favorise la santé intestinale. Ce processus améliore considérablement la santé générale des poussins et permettra à terme de réduire l'utilisation d'antibiotiques.Belga, traduction: CA.L