La criée prévoit pour cette saison, qui se déroule jusqu'aux fêtes de fin d'année, de traiter 9 millions de kilos de fraises. Les premières fraises vendues ce mardi étaient de la variété Sonata et cultivées sous serre chauffée. "Avec le beau temps et les journées ensoleillées, ces premiers fruits ont pu profiter au maximum de l'énergie du soleil, ce qui donne à ces fraises un goût optimal", se réjouit la criée.

La criée BelOrta est née de la fusion des Criées malinoises, de la criée Coöbra à Zellik et de la Criée de Borgloon (Looz). Elle affiche un chiffre d'affaires de plus de 350 millions d'euros. La criée affirme être "la plus grande criée coopérative d'Europe".

La criée prévoit pour cette saison, qui se déroule jusqu'aux fêtes de fin d'année, de traiter 9 millions de kilos de fraises. Les premières fraises vendues ce mardi étaient de la variété Sonata et cultivées sous serre chauffée. "Avec le beau temps et les journées ensoleillées, ces premiers fruits ont pu profiter au maximum de l'énergie du soleil, ce qui donne à ces fraises un goût optimal", se réjouit la criée. La criée BelOrta est née de la fusion des Criées malinoises, de la criée Coöbra à Zellik et de la Criée de Borgloon (Looz). Elle affiche un chiffre d'affaires de plus de 350 millions d'euros. La criée affirme être "la plus grande criée coopérative d'Europe".