Le restaurant de Michel Trama à Puymirol (sud-ouest) quitte par ailleurs le cercle restreint des "trois étoiles", récompense suprême de la bible des gourmets, en passant à deux. Leur nombre se limite désormais à 25 tables en France. En tout, le guide, en vente dès jeudi, propose 571 tables étoilées: Outre les "trois étoiles", il compte 76 "deux étoiles" et 470 simples étoilés, dont 46 nouveaux. Parmi les cinq nouveaux "deux étoiles", trois sont à Paris: "Le Passage 53", première étoile l'an dernier, est niché dans un petit passage. Son chef, Shinichi Sato, est un Japonais formé à la cuisine française. Mais aussi Jean-François Piège, ex-chef surdoué du palace Le Crillon, qui retrouve deux étoiles pour sa table gastronomique récemment ouverte au-dessus de la brasserie Thoumieux à Paris. Et, sans surprise, Joël Robuchon, pour son nouvel Atelier au sous-sol du Drugstore Publicis, tout en haut des Champs-Elysées.

LeVifWeekend.be, avec Belga

Le restaurant de Michel Trama à Puymirol (sud-ouest) quitte par ailleurs le cercle restreint des "trois étoiles", récompense suprême de la bible des gourmets, en passant à deux. Leur nombre se limite désormais à 25 tables en France. En tout, le guide, en vente dès jeudi, propose 571 tables étoilées: Outre les "trois étoiles", il compte 76 "deux étoiles" et 470 simples étoilés, dont 46 nouveaux. Parmi les cinq nouveaux "deux étoiles", trois sont à Paris: "Le Passage 53", première étoile l'an dernier, est niché dans un petit passage. Son chef, Shinichi Sato, est un Japonais formé à la cuisine française. Mais aussi Jean-François Piège, ex-chef surdoué du palace Le Crillon, qui retrouve deux étoiles pour sa table gastronomique récemment ouverte au-dessus de la brasserie Thoumieux à Paris. Et, sans surprise, Joël Robuchon, pour son nouvel Atelier au sous-sol du Drugstore Publicis, tout en haut des Champs-Elysées. LeVifWeekend.be, avec Belga