Un quartier industriel de la banlieue de Montréal, avec une base militaire pour voisine. Un cadre qui ne prédestinait pas Nathalie Beaudoin à se passionner pour la gastronomie florale. Pourtant, aujourd'hui, cette Canadienne de 43 ans cumule quatre nominations au plus grand concours de culture culinaire au monde: le Gourmand World Cookbook Awards 2019, qui récompense chaque année les meilleurs livres dédiés à la cuisine et au vin. L'équivalent des Oscars des arts de la table.

© dr

Flash-back. Nathalie a 7 ans lorsqu'elle se met à faire mijoter des petits plats à partir de ses trouvailles au jardin. "J'ai toujours aimé les fleurs. Je cueillais n'importe quelles plantes dénichées dans l'herbe et je m'amusais à les placer dans un bol pour faire toutes sortes de gâteaux et salades. Je ne savais pas vraiment ce que je faisais...", raconte la Québécoise. Si ses premiers pas s'avèrent tâtonnants - normal pour une autodidacte -, elle persévère durant son adolescence en apprivoisant les codes de la discipline classique. Son livre de chevet de l'époque: L'encyclopédie de la cuisine. Et même du côté de son dressing, on retrouve déjà son goût prononcé pour les créations de mère nature: "Je reconnais que je m'habille même souvent avec des motifs floraux, plaisante-t-elle. C'est comme une extension de moi-même..."

Mais si elle plébiscite leur utilisation à des fins culinaires, c'est pour une simple raison: "Je trouve ça beau, je trouve ça bon, je trouve ça goûteux." Au départ, la quadra désirait partager ses recettes avec les habitants de sa région. Mais contre toute attente, aujourd'hui, c'est principalement le Vieux Continent qui s'intéresse à son travail. "J'ai réalisé cet ouvrage pour le Québec, mais ce sont surtout les Belges et les Français qui semblent curieux de s'essayer à cette cuisine. J'en suis très honorée. Peut-être qu'ici, l'utilisation des plantes dans la gastronomie a plus de mal à entrer dans les moeurs." Il faut dire, aussi, que la saison de floraison est nettement plus courte dans la Belle Province...

La philosophie de Nathalie Beaudoin? "J'aime à dire que c'est mon moyen d'inviter les gens à profiter d'un bonheur éphémère. On sait qu'on va pouvoir retrouver toutes ces couleurs l'année suivante, et les partager à nouveau. Je trouve ça merveilleux." Un langage universel qui s'invite dans les assiettes pour renouer avec les valeurs fondamentales de l'art culinaire: la générosité et l'intimité. Avec un étonnant bouquet de saveurs...

© SDP

Des fleurs dans votre assiette, par Nathalie Beaudoin, éditions MultiMondes, 282 pages. Sortie ce 25 avril.

3 recettes:

Ses 4 musts

Pour sa gourmandise: le mélilot blanc, dont le goût évoque la gousse de vanille et la fève tonka.

Pour sa couleur: le bleuet, dont le bleu intense ne s'altère pas, même une fois la fleur séchée. Idéal pour enjoliver salades, muffins, glaces et pâtes à gâteaux.

Pour son abondance: la pensée, dont la cueillette intensive encourage la floraison. Un must-have à cristalliser pour un plat tout en élégance.

Pour son originalité: l'hibiscus, dont la saveur légèrement citronnée apporte une touche ensoleillée à l'assiette.