"Pendant trois jours, plus de 150 participants réunis sur 6.000 m2 ont mis à l'honneur le savoir-faire du chocolat belge", ont-ils estimé.

Y étaient présentées les grandes marques telles que Neuhaus, Godiva, Galler ou Leonidas, mais également les artisans chocolatiers reconnus comme Pierre Marcolini, Jean-Philippe Darcis, Benoît Nihant ou encore Laurent Gerbaud.

Robes en chocolat exposées au Salon du Chocolat de Bruxelles, février 2015, Belga Image
Robes en chocolat exposées au Salon du Chocolat de Bruxelles, février 2015 © Belga Image

Outre le traditionnel défilé de robes en chocolat qui avait lieu tous les jours, en présence notamment d'Annelies Törös, l'actuelle Miss Belgique, les ateliers de chefs et chocolatiers flamands et wallons se sont succédés pour offrir au public des recettes chocolatées.

Des ateliers pâtisserie, conférences-dégustations, séances de dédicaces et un espace dédié aux enfants "Chocoland" ont également connu un franc succès, selon les organisateurs.

Inauguré par la princesse Léa et Philippe Close, échevin du Tourisme de la Ville de Bruxelles, le Salon a également reçu la visite du prince Laurent et du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. L'an dernier, la première édition du Salon du Chocolat avait accueilli près de 30.000 personnes. Le concept de Salon du Chocolat a vu le jour à Paris en 1995.

"Pendant trois jours, plus de 150 participants réunis sur 6.000 m2 ont mis à l'honneur le savoir-faire du chocolat belge", ont-ils estimé. Y étaient présentées les grandes marques telles que Neuhaus, Godiva, Galler ou Leonidas, mais également les artisans chocolatiers reconnus comme Pierre Marcolini, Jean-Philippe Darcis, Benoît Nihant ou encore Laurent Gerbaud. Des ateliers pâtisserie, conférences-dégustations, séances de dédicaces et un espace dédié aux enfants "Chocoland" ont également connu un franc succès, selon les organisateurs. Inauguré par la princesse Léa et Philippe Close, échevin du Tourisme de la Ville de Bruxelles, le Salon a également reçu la visite du prince Laurent et du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. L'an dernier, la première édition du Salon du Chocolat avait accueilli près de 30.000 personnes. Le concept de Salon du Chocolat a vu le jour à Paris en 1995.