La première édition de cette Semaine de la bière en Belgique s'était inscrite dans le cadre de la réouverture de l'horeca l'été dernier, après la première vague de la crise du coronavirus. Les conditions sanitaires n'ont guère changé pour cette deuxième version, mais cela n'a pas découragé les organisateurs qui sont parvenus à programmer quelque 150 événements, "où les visiteurs belges et internationaux peuvent explorer et découvrir l'ancien et le nouveau, les bars artisanaux et les cafés traditionnels".

"L'événement est une vitrine des bars belges, des brasseurs, des experts en bière et du plaisir que l'on peut avoir autour de la culture de la bière et des passionnés de leur métier", commente un des initiateurs, Bas Boiy.

L'agenda est détaillé sur le site internet (https://belgiumbeerweek.be/) de l'événement. Au menu, des ateliers d'association bières et fromages, des visites de brasserie, des brasseurs s'invitant dans des cafés, des bars proposant des cocktails à base de bière.

La première édition de cette Semaine de la bière en Belgique s'était inscrite dans le cadre de la réouverture de l'horeca l'été dernier, après la première vague de la crise du coronavirus. Les conditions sanitaires n'ont guère changé pour cette deuxième version, mais cela n'a pas découragé les organisateurs qui sont parvenus à programmer quelque 150 événements, "où les visiteurs belges et internationaux peuvent explorer et découvrir l'ancien et le nouveau, les bars artisanaux et les cafés traditionnels". "L'événement est une vitrine des bars belges, des brasseurs, des experts en bière et du plaisir que l'on peut avoir autour de la culture de la bière et des passionnés de leur métier", commente un des initiateurs, Bas Boiy. L'agenda est détaillé sur le site internet (https://belgiumbeerweek.be/) de l'événement. Au menu, des ateliers d'association bières et fromages, des visites de brasserie, des brasseurs s'invitant dans des cafés, des bars proposant des cocktails à base de bière.