Pas question de s'arrêter en si bon chemin pour ce petit malin qui vient de reprendre "Maurice", une friterie de quartier. En plus de ses délices dorés, il y propose une série de burgers fait avec le même soin jaloux. Pour 4,50 euros, on plante les dents dans une street food certes mais de qualité - même le burger végétarien assure. A grignoter à l'étage, sur une table de formica, avec à la main un volume de l'intégrale SAS puisé dans la bibliothèque de fortune.

5, rue de la Cité, à 4000 Liège. Pas de téléphone. Ouvert de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 21h30 (le dimanche de 11h à 15h et de 18h à 21h30), fermé le lundi. www.lafrite.be


Mais aussi Envie d'une autre baraque qui redore le blason de ce patrimoine national qu'est la frite ? Direction la Friterie du Bourdon. Aux manettes Daniel Delain, expert à l'humeur inégale. On pardonne car l'homme est un gardien du temple qui travaille la frite depuis près de 30 ans. La rigueur est totale : approvisionnement auprès d'un fermier du Brabant, frites de 13 mm, astuce perso au moment de la pré-cuisson... Cet artisan a été sacré "Chevalier de l'Ordre national du Cornet d'Or" en 2007...

Chaussée d'Alsemberg, lieu-dit du Bourdon, ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 18h à minuit, le dimanche de 12h à 22h.

MV

Pas question de s'arrêter en si bon chemin pour ce petit malin qui vient de reprendre "Maurice", une friterie de quartier. En plus de ses délices dorés, il y propose une série de burgers fait avec le même soin jaloux. Pour 4,50 euros, on plante les dents dans une street food certes mais de qualité - même le burger végétarien assure. A grignoter à l'étage, sur une table de formica, avec à la main un volume de l'intégrale SAS puisé dans la bibliothèque de fortune.5, rue de la Cité, à 4000 Liège. Pas de téléphone. Ouvert de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 21h30 (le dimanche de 11h à 15h et de 18h à 21h30), fermé le lundi. www.lafrite.beMais aussi Envie d'une autre baraque qui redore le blason de ce patrimoine national qu'est la frite ? Direction la Friterie du Bourdon. Aux manettes Daniel Delain, expert à l'humeur inégale. On pardonne car l'homme est un gardien du temple qui travaille la frite depuis près de 30 ans. La rigueur est totale : approvisionnement auprès d'un fermier du Brabant, frites de 13 mm, astuce perso au moment de la pré-cuisson... Cet artisan a été sacré "Chevalier de l'Ordre national du Cornet d'Or" en 2007... Chaussée d'Alsemberg, lieu-dit du Bourdon, ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 18h à minuit, le dimanche de 12h à 22h. MV