L'édition du Guide Gault & Millau 2016 compte 1.100 adresses, dont 126 nouvelles.

Sang-Hoon Degeimbre, photographié par Anthony Florio pour Génération W

"Il y a des chefs qui enfoncent des portes (parfois ouvertes) et il y a ceux qui, une fois poussées, les tiennent ouvertes pour les autres. Sang-Hoon Degeimbre fait partie de ces deux catégories. Beaucoup voit en effet en lui une véritable locomotive. C'est sans doute pour cela, aussi, qu'on le désigne, cette année, chef de train de la gastronomie belge. Parce qu'il incarne les tendances actuelles d'une part et qu'il en partage ses interprétations, parfois toutes personnelles, de l'autre", argumente Philippe Limbourg, directeur de la rédaction.

Quant à l'élection des jeunes chefs de l'année, on retrouve Maxime Colin de "La Villa Lorraine" pour Bruxelles, Cédric Delsaut de "Bienvenue chez vous" (Namur) pour la Wallonie et Marcelo Ballardin du restaurant "Oak" (Gand) pour la Flandre.

Par ailleurs, "L'air du temps" affiche désormais quatre toques (18,5/20) contre trois l'an dernier tandis que "La Paix" à Bruxelles, "La source" à Lanaken et "Bistro Margaux" à Bodeghem-Saint-Martin enregistrent une progression, avec une cote de 17/20, comme "La Villa in the sky" qui fait son entrée dans le guide. Le "Hof van Cleve" (Kruishoutem) et "Bon-bon" (Bruxelles) restent quant à eux coiffés de cinq toques (19,5/20).

Le guide jaune sera en vente à partir de mercredi au prix de 28 euros.