Un rapport réfléchi à la nature

Tous les deux ans, les universités de Columbia et de Yale établissent un Environmental Performance Index (EPI) qui évalue les pays sur divers critères : qualité de l'air et de l'eau, agriculture, forêts, pêche, biodiversité, utilisation des ressources naturelles, environnement... Sans surprise, la Suisse trône pratiquement toujours dans le haut du classement depuis plusieurs années. Ce résultat ne doit rien au hasard. Les Suisses sont fiers de la richesse de leur paysage et ils en prennent soin. Le passage aux énergies durables est aujourd'hui gravé dans un plan gouvernemental. Les responsables politiques entendent s'affranchir au maximum des combustibles fossiles.

Le pays ambitionne de générer encore plus d'énergie via des centrales hydroélectriques, des éoliennes et des panneaux photovoltaïques. Une foule d'initiatives (nationales et locales) contribuent à faire de la Suisse le champion toutes catégories de la durabilité à l'échelle mondiale : actions de nettoyage à la fin de la saison des sports d'hiver, destinations de vacances interdites aux voitures, logements durables...

Plaisir de conduire, confort et respect de l'environnement

Si vous parlez avec quelqu'un qui connaît un peu la Suisse, la conversation déviera vite sur le vaste réseau de transports en commun et sa ponctualité. Il y a un train toutes les 12 minutes, soit 9 000 trains qui circulent chaque jour sur 5 000 kilomètres de voies. Sans le moindre retard ! Il n'y a pas d'autre pays au monde où les habitants parcourent autant de kilomètres en train. Mais ce n'est pas tout... Le réseau des Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) est pratiquement 100 % électrique et 90 % de l'énergie utilisée provient de centrales hydroélectriques. Les trains sillonnent donc les 671 tunnels et les 6 000 ponts ferroviaires en générant une pollution pratiquement nulle. À l'exception de la marche et du vélo, le train est le moyen de transport le plus écologique. Il émet moins de CO2 que tous les autres moyens de locomotion motorisés. L'impressionnant réseau de chemins de fer et la ponctualité des trains garantissent aux voyageurs d'arriver à l'heure et de bénéficier de correspondances optimales avec les bus. La moindre destination est donc parfaitement accessible.

Glacier Express en Engadine, Grisons, Stefan Schlumpf
Glacier Express en Engadine, Grisons © Stefan Schlumpf

Une vue imprenable

La Suisse est célèbre pour sa nature et ses paysages à couper le souffle. Il serait donc dommage de ne pas en profiter pendant votre trajet en train. Heureusement, le pays propose des itinéraires panoramiques à ne pas manquer ! Ces itinéraires vous emmènent au gré de décors montagneux époustouflants, de glaciers bleu acier, de lacs cristallins, de villages traditionnels et de vallées idylliques. Entièrement vitrés, les trains panoramiques offrent une vue imprenable, en plus du confort qui fait la renommée des trains suisses. Le plus beau des trains panoramiques ? Nous vous laissons juge. Nous aimerions malgré tout en épingler deux.

La traversée des Alpes de Coire à Tirano à bord du Bernina Express est sans nul doute l'un des trajets les plus spectaculaires. En un peu plus de quatre heures, le Bernina Express franchit notamment le viaduc de Landwasser (inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO), le virage de Montebello qui donne sur le massif de la Bernina, le glacier de Morteratsch, les trois lacs de Lej Pitschen, Lej Nair et Lago Bianco, Alp Grüm et le viaduc circulaire de Brusio. En été, certains des wagons du Bernina Express se transforment en cabriolets, sans fenêtres.

Le Bernina Express, Christoph Benz
Le Bernina Express © Christoph Benz

Le Glacier Express, surnommé le rapide le plus lent du monde, relie la très glamour Saint-Moritz à la célèbre Zermatt en passant par 91 tunnels et 291 ponts. Le tout en huit heures. Nous n'aurions pas assez de cet article pour dresser la liste de tous les temps forts de cette traversée des Alpes. Sachez néanmoins que vous pourrez admirer la vue sur le glacier de Bies, les gorges de Kipfen, le palais Stockalper, le col de l'Oberalp, les falaises des gorges du Rhin (400 mètres de profondeur) et, bien sûr, le Cervin. En Classe Excellence, tous les sens sont en éveil : en plus de la vue sur un paysage envoûtant, vous profitez d'un menu cinq à services, accord mets-vins compris.

Grand Train Tour

Choisir, c'est renoncer. Tous les itinéraires ferroviaires valent résolument le coup d'oeil, mais il est impossible de les découvrir tous. Le Grand Train Tour of Switzerland regroupe les plus belles lignes panoramiques sur un parcours de 1 280 kilomètres qui passe par tous les sommets et sites incontournables. Aucune direction ni aucune durée particulière n'est recommandée : vous pouvez descendre du train et y remonter à votre guise. Et il ne faut qu'un seul billet pour profiter de l'ensemble du voyage : le Swiss Travel Pass.

Énergie solaire et hydraulique

Les trains ne sont bien sûr pas les seuls à apporter leur contribution à la durabilité. L'énergie éolienne et hydraulique joue également un rôle clé en Suisse. Les Chemins de fer rhétiques, qui exploitent le Bernina Express, utilisent exclusivement de l'énergie hydraulique pour leurs locomotives et leurs bâtiments professionnels. Quant au MS Diamant, un bateau à moteur moderne, il vous emmène au lac des Quatre-Cantons en respectant la neutralité climatique. Vue sous-marine, bain de pieds dans l'eau du lac et impressionnant dôme de verre dans la galerie intérieure : ce bateau se distingue par son luxe et ses prouesses technologiques.

Bateau à vapeur Rhône devant le château de Chillon près de Montreux, Christof Sonderegger
Bateau à vapeur Rhône devant le château de Chillon près de Montreux © Christof Sonderegger

Et que diriez-vous de glisser sur le lac de Bienne sans le moindre bruit à bord du MobiCat, un catamaran à énergie solaire ? En plus d'être autonome en énergie, le MobiCat alimente le réseau électrique local. Le téléphérique solaire du Staubern est le premier téléphérique sur batterie du monde à offrir une vue à couper le souffle au sommet. Le " Funi " vous attend quant à lui à quelques minutes de marche de la gare de Fribourg. Il s'agit du dernier funiculaire de Suisse qui utilise encore des contrepoids hydrauliques. Ce chemin de fer empreint de nostalgie fonctionne sans consommer la moindre électricité et sans émettre le moindre gaz d'échappement depuis 1899. Il n'est pas alimenté par un moteur, mais par les eaux usées de la ville haute.

Sans oublier la voiture électrique

Le train ne vous attire pas plus que ça ? Vous préférez le confort et l'intimité d'une voiture ? La Suisse vous réserve une première mondiale. L'E-Grand Tour est un road-trip conçu pour les véhicules électriques. Grâce à un réseau dense de plus de 300 stations de recharge et 170 hôtels équipés d'une borne de recharge, vous ne tomberez jamais à court de batterie sur ce parcours de 1 600 kilomètres. Vous pouvez prendre le départ dans différentes villes. Votre route passera par 5 cols alpins, 22 lacs et 12 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le point culminant du parcours : le col de la Furka, à 2 429 m d'altitude. Le point le plus bas se situe au bord du magnifique lac Majeur.

Photo spot Grand Tour, glacier de Morteratsch, massif de la Bernina , Mattias Nutt
Photo spot Grand Tour, glacier de Morteratsch, massif de la Bernina © Mattias Nutt

Plus d'infos : MySwitzerland.com/ete

Lisez aussi cet article sur la Suisse comme destination de rêve

Si vous visitez la Suisse, veuillez respecter les mesures liées à la Covid-19 applicables au moment de votre voyage. Pour obtenir les informations les plus actuelles, consultez les sites web des autorités fédérales.

Tous les deux ans, les universités de Columbia et de Yale établissent un Environmental Performance Index (EPI) qui évalue les pays sur divers critères : qualité de l'air et de l'eau, agriculture, forêts, pêche, biodiversité, utilisation des ressources naturelles, environnement... Sans surprise, la Suisse trône pratiquement toujours dans le haut du classement depuis plusieurs années. Ce résultat ne doit rien au hasard. Les Suisses sont fiers de la richesse de leur paysage et ils en prennent soin. Le passage aux énergies durables est aujourd'hui gravé dans un plan gouvernemental. Les responsables politiques entendent s'affranchir au maximum des combustibles fossiles.Le pays ambitionne de générer encore plus d'énergie via des centrales hydroélectriques, des éoliennes et des panneaux photovoltaïques. Une foule d'initiatives (nationales et locales) contribuent à faire de la Suisse le champion toutes catégories de la durabilité à l'échelle mondiale : actions de nettoyage à la fin de la saison des sports d'hiver, destinations de vacances interdites aux voitures, logements durables...Si vous parlez avec quelqu'un qui connaît un peu la Suisse, la conversation déviera vite sur le vaste réseau de transports en commun et sa ponctualité. Il y a un train toutes les 12 minutes, soit 9 000 trains qui circulent chaque jour sur 5 000 kilomètres de voies. Sans le moindre retard ! Il n'y a pas d'autre pays au monde où les habitants parcourent autant de kilomètres en train. Mais ce n'est pas tout... Le réseau des Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) est pratiquement 100 % électrique et 90 % de l'énergie utilisée provient de centrales hydroélectriques. Les trains sillonnent donc les 671 tunnels et les 6 000 ponts ferroviaires en générant une pollution pratiquement nulle. À l'exception de la marche et du vélo, le train est le moyen de transport le plus écologique. Il émet moins de CO2 que tous les autres moyens de locomotion motorisés. L'impressionnant réseau de chemins de fer et la ponctualité des trains garantissent aux voyageurs d'arriver à l'heure et de bénéficier de correspondances optimales avec les bus. La moindre destination est donc parfaitement accessible.La Suisse est célèbre pour sa nature et ses paysages à couper le souffle. Il serait donc dommage de ne pas en profiter pendant votre trajet en train. Heureusement, le pays propose des itinéraires panoramiques à ne pas manquer ! Ces itinéraires vous emmènent au gré de décors montagneux époustouflants, de glaciers bleu acier, de lacs cristallins, de villages traditionnels et de vallées idylliques. Entièrement vitrés, les trains panoramiques offrent une vue imprenable, en plus du confort qui fait la renommée des trains suisses. Le plus beau des trains panoramiques ? Nous vous laissons juge. Nous aimerions malgré tout en épingler deux.La traversée des Alpes de Coire à Tirano à bord du Bernina Express est sans nul doute l'un des trajets les plus spectaculaires. En un peu plus de quatre heures, le Bernina Express franchit notamment le viaduc de Landwasser (inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO), le virage de Montebello qui donne sur le massif de la Bernina, le glacier de Morteratsch, les trois lacs de Lej Pitschen, Lej Nair et Lago Bianco, Alp Grüm et le viaduc circulaire de Brusio. En été, certains des wagons du Bernina Express se transforment en cabriolets, sans fenêtres. Le Glacier Express, surnommé le rapide le plus lent du monde, relie la très glamour Saint-Moritz à la célèbre Zermatt en passant par 91 tunnels et 291 ponts. Le tout en huit heures. Nous n'aurions pas assez de cet article pour dresser la liste de tous les temps forts de cette traversée des Alpes. Sachez néanmoins que vous pourrez admirer la vue sur le glacier de Bies, les gorges de Kipfen, le palais Stockalper, le col de l'Oberalp, les falaises des gorges du Rhin (400 mètres de profondeur) et, bien sûr, le Cervin. En Classe Excellence, tous les sens sont en éveil : en plus de la vue sur un paysage envoûtant, vous profitez d'un menu cinq à services, accord mets-vins compris. Choisir, c'est renoncer. Tous les itinéraires ferroviaires valent résolument le coup d'oeil, mais il est impossible de les découvrir tous. Le Grand Train Tour of Switzerland regroupe les plus belles lignes panoramiques sur un parcours de 1 280 kilomètres qui passe par tous les sommets et sites incontournables. Aucune direction ni aucune durée particulière n'est recommandée : vous pouvez descendre du train et y remonter à votre guise. Et il ne faut qu'un seul billet pour profiter de l'ensemble du voyage : le Swiss Travel Pass.Les trains ne sont bien sûr pas les seuls à apporter leur contribution à la durabilité. L'énergie éolienne et hydraulique joue également un rôle clé en Suisse. Les Chemins de fer rhétiques, qui exploitent le Bernina Express, utilisent exclusivement de l'énergie hydraulique pour leurs locomotives et leurs bâtiments professionnels. Quant au MS Diamant, un bateau à moteur moderne, il vous emmène au lac des Quatre-Cantons en respectant la neutralité climatique. Vue sous-marine, bain de pieds dans l'eau du lac et impressionnant dôme de verre dans la galerie intérieure : ce bateau se distingue par son luxe et ses prouesses technologiques.Et que diriez-vous de glisser sur le lac de Bienne sans le moindre bruit à bord du MobiCat, un catamaran à énergie solaire ? En plus d'être autonome en énergie, le MobiCat alimente le réseau électrique local. Le téléphérique solaire du Staubern est le premier téléphérique sur batterie du monde à offrir une vue à couper le souffle au sommet. Le " Funi " vous attend quant à lui à quelques minutes de marche de la gare de Fribourg. Il s'agit du dernier funiculaire de Suisse qui utilise encore des contrepoids hydrauliques. Ce chemin de fer empreint de nostalgie fonctionne sans consommer la moindre électricité et sans émettre le moindre gaz d'échappement depuis 1899. Il n'est pas alimenté par un moteur, mais par les eaux usées de la ville haute.Le train ne vous attire pas plus que ça ? Vous préférez le confort et l'intimité d'une voiture ? La Suisse vous réserve une première mondiale. L'E-Grand Tour est un road-trip conçu pour les véhicules électriques. Grâce à un réseau dense de plus de 300 stations de recharge et 170 hôtels équipés d'une borne de recharge, vous ne tomberez jamais à court de batterie sur ce parcours de 1 600 kilomètres. Vous pouvez prendre le départ dans différentes villes. Votre route passera par 5 cols alpins, 22 lacs et 12 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Le point culminant du parcours : le col de la Furka, à 2 429 m d'altitude. Le point le plus bas se situe au bord du magnifique lac Majeur.