1. Champagne brut réserve - Billecart-Salmon - 1 010 F (25,04 euros) - Vins & Compagnie - Tél.: 02-346 91 40.
...

1. Champagne brut réserve - Billecart-Salmon - 1 010 F (25,04 euros) - Vins & Compagnie - Tél.: 02-346 91 40. C hez Billecart-Salmon le " simple " brut sans année demeure un exemple qualitatif auquel participe 35 % de chardonnay pour la finesse et la fraîcheur, le solde se partageant entre pinot noir pour le corps et la structure et pinot meunier pour le fruité. Trois millésimes de vins de réserve, pour le moins, apportent la touche maison. Des nuances de fruits avec des rappels de brioche et de confiserie pavoisent dans une bouche où vinosité et fraîcheur s'équilibrent pour accompagner l'apéritif et les entrées raffinées. 2. Champagne brut blanc des noirs - Alexandre Bonnet - 738 F (18,29 euros) - Pirard - Tél.: 067-77 31 01.S'appuyant sur un vignoble de 42 ha exclusivement plantés en pinot noir dans la région des Riceys, la maison Bonnet s'approvisionne en chardonnay pour réaliser certaines de ses cuvées. Ce n'est pas le cas pour cet excellent brut vinifié à partir des seuls raisins noirs. Un bel exemple de vin pâle aux bulles très fines où la poire courtise la fine pâtisserie dans une bouche assez concentrée, poinçonnée par les agrumes et cinglée par une bonne acidité. De quoi apporter beaucoup de fraîcheur à l'apéritif tout en ayant la carrure pour escorter les plats de poisson à la nage.3. Champagne Chardonnay réserve privée - Bruno Paillard - 1 306 F (32,37 euros) - Velu Vins - Tél.: 02-520 60 68.En 1975, Bruno Paillard est courtier en champagnes. Cinq vendanges plus tard, il s'installe conseiller à l'exportation. En 1981, il lance sa marque. Le " chardonnay Réserve Privée " joue dans la dentelle avec, notamment, 85 % de raisins blancs récoltés dans la Côte des Blancs. Vinifié comme les anciens crémants, avec moins de mousse (environ 3,5 kg de pression contre 5 à 6 normalement), il apparaît tendre et crémeux avec des touches de grillé et d'amande. Peu dosé, nerveux, il a sa place à l'apéritif ou sur des préparations fines. 4. Champagne brut grand cru Cramant blanc de blancs - Delbeck - 1 095 F (27,14 euros) - Vinigros - Tél.: 056-22 93 88.Reprise, en 1995 avec son vignoble de 23 ha, par Pierre Martin (maire de Bouzy) et Olivier de la Giraudière (ex-directeur de l'exportation chez Laurent-Perrier), la maison Delbeck, fondée en 1832, retrouve sa verve dans une production visant le demi-million de flacons. Composé de chardonnay récolté à Cramant, dans la Côte des Blancs, ce champagne de cru évoque le foin, les herbes sèches, mais aussi la fleur d'oranger. Le palais conforte ces perceptions avec une légèreté prolongée d'une note douce. Pour l'apéritif.5. Champagne brut 1995 - Deutz - 1 295 F (32,10 euros) - Covinex - Tél.: 02-245 45 05.Contrôlée, depuis 1993, par Roederer, cette marque d'Ay n'en conserve pas moins une autonomie gustative et une rigueur qui lui ont acquis les papilles. Issu d'une récolte mûre, le 1995 grappille des notes de noisette, de poire mûre, de caramel au beurre et de marc. Mature, fermée, puissante avec beaucoup de vinosité, la bouche est rafraîchie par la présence de 40 % de chardonnay et s'étire en une longue note vineuse. S'il accepte de dérider l'apéritif, il sera à l'aise avec poisson ou crustacé en sauce crémée, viande blanche...6. Champagne brut Duval-Leroy - 599 F (14,85 euros) - Delhaize-le-Lion.Au coeur de la Côte des Blancs depuis 1859, Duval-Leroy reste l'une des dernières entreprises en Champagne au capital familial. Depuis 1991, Carol Duval veille sur un vignoble de 140 ha qui assure un quart d'une production qui a doublé en moins de dix ans pour atteindre le score de 7 millions de cols. Assemblage de 40 % de pinot noir, 30 % de pinot meunier et de 30 % de chardonnay, le brut sans année mêle avec une aguichante fraîcheur agrumes fins, petites notes de chlorophylle et touches minérales. Structure et vinosité lui permettent de prolonger l'apéritif pour faire honneur aux entrées fines. D'une agréable fraîcheur, le brut rosé joue les petits fruits rouges. Alerte et persistant, il passera de l'apéritif aux préparations à base de poissons crus ou de volaille peu relevées.7. Champagne blanc de blancs - Henriot - 981 F (24,32 euros) - J. Monard - Tél.: 011-82 18 11 et 011-81 36 13.Fondée, en 1808, par Apolline Godinot, veuve de Nicolas Simon Henriot, cette marque est toujours attachée à la famille Henriot. Surtout implantée dans la Côte des Blancs, le vignoble (105 ha) s'appuie sur un stock important de vins de réserve permettant de commercialiser des champagnes dans leur plénitude. Netteté et légèreté sont les atouts maîtres de cette cuvée blanc de blancs. Fruité par les agrumes, dosée avec tact, elle possède la vivacité et la finesse qui enchantent à l'apéritif.8. Champagne cuvée brut - Jeanmaire - 699 (17,33 euros) - Carrefour. Fondée en 1933 par André Jeanmaire, cette maison a été reprise, en 1982, par Michel et Jacques Trouillard. Composée de chardonnay (30 %), pinot noir (40 %) et pinot meunier (30 %), la " cuvée brut " rafraîchit par son bouquet (brioche, herbes, amande, agrumes). Elancée et harmonieuse, elle retrouve, au palais, le pain et un fruité-acidulé pour réjouir l'apéritif et accompagner un poisson à la vapeur ou légèrement frit, des coquilles Saint-Jacques en carpaccio ou crues nappées d'une huile vierge.9. Champagne brut tête de cuvée - Charles Lafitte - 799 F (19,81 euros) - Carrefour.Marque de cognac, Charles Lafitte devient champenoise, en 1983, lorsque le dynamique Paul-François Vranken, l'intègre dans son groupe Vranken-Monopole. La " tête de cuvée " favorise les raisins blancs complétés par 30 % de pinot noir et 10 % de pinot meunier. Tendre en couleur, joliment bouquetée (fleurs, fruits, très léger fumé), agile et vive sur la langue, elle signe une agréable acidité pour célébrer l'apéritif.10. Champagne brut infini - Mampaey - 962 F (23,85 euros) - Mampaey - Tél.: 02-466 58 58." Les fines bulles s'élancent vers l'infini où elles se transforment en étoiles. L'infini est éternel " poétise Arthur Mampaey, le père spirituel de ce " nouveau " champagne qui convainquit un jury de " Test-Achats " lors d'un fameux banc d'essais à l'aveugle avant d'arroser les noces de Mathilde et Philippe. Vinifié par la Maison Brice, à Bouzy, il scelle les caractères du chardonnay (50 %) et du pinot noir (45 %) avec une lichette de pinot meunier. Une robe légère préface vivacité et poids plume. Direct et nerveux, il est suffisamment aérien pour satisfaire l'apéritif et incisif pour remettre à zéro les papilles saturées par les zakouski.11. Champagne réserve première - Montaudon - 738 F (18,29 euros) - Van Beneden - Tél.: 02-410 12 93.La maison Montaudon dispose de 35 ha de vignes. Le brut sans année réunit 50 % de pinot noir, 25 % de pinot meunier et du chardonnay issus de plusieurs vendanges. Un assemblage équilibré pour une cuvée classique aux arômes de grillé dans une ampleur arrondie par la maturité. Un champagne souple aussi à l'aise en entrée de jeu que sur une viande blanche.12. Champagne brut royale réserve - Philipponnat - 896 F (22,21 euros) - Pirard - Tél.: 067-77 31 01.En 1997, Philipponnat et son vignoble de 17 ha furent repris par Boizel Chanoine Champagne sans que cela influe sur la personnalité de la maison de Mareuil. Apéritive et d'une confondante régularité d'expression, la " royale réserve " est parée pour la séduction. Une majorité de pinot noir, de chardonnay et un appoint de pinot meunier avec des vins de réserve issus de 25 crus et de plusieurs millésimes confèrent texture, style et équilibre. Floral et fruité, franc et complet, marqué avec mesure par les raisins noirs, il réjouit l'apéritif et les débuts de repas.13. Champagne brut rosé - R. Renaudin - 835 F (20,70 euros) - Distribué par Fourcroy - En vente chez : Le Cellier des Vins de Propriété (Bruxelles) - Tél.: 02-374 85 33 ; Bacchus (Knokke) - Tél.: 050-60 72 75 ; Van Laer (Liège) - Tél.: 04-343 29 89.Par sa situation familiale, son vignoble de 24 ha plantés sur les coteaux d'Epernay et de la Côte des Blancs et sa capacité de production, Renaudin se profile dans le peloton des propriétés moyennes de la Champagne après les grandes sociétés. Agencé à partir de 80 % de raisins noirs et 20 % de chardonnay, ce rosé reçoit une lichette de vin rouge de Moussy, où est située la maison, qui le dote d'une délicate teinte saumonée. Fraise, framboise, groseille imposent une délicieuse acidité. Charmeur, " féminin ", aérien, il glisse sur les papilles et met l'apéritif en couleurs.14. Champagne brut tradition grande réserve " Tête de Cuvée " - Vranken - 599 F (14,85 euros) - Delhaize-le-Lion.Depuis le jour de 1975 où, à l'âge de 28 ans, il fonda sa propre entreprise, Paul-François Vranken ne s'est pas arrêté. Il absorbe Veuve Monnier, Barancourt, Charbaut, Heidsieck Monopole, Germain et développe Vranken, Charles Lafitte et La Demoiselle. En 1996, il réunit ses activités sous le générique Vranken Monopole et produit 10 millions de bouteilles principalement destinées à la grande diffusion. Cette " tête de cuvée " collectionne les trois cépages de l'appellation à parts égales. Groseille, cerise blanche, pomme se manifestent avec discrétion tandis que la bouche souple hésite entre une finale alerte et une note d'amertume (écorce de pamplemousse). Servir à 6-7 °C à l'apéritif avec les zakouski.15. Champagne brut rosé 1er cru - Veuve Hémard - 679 F (16,83 euros) - Delhaize-le-Lion.Les quelque 320 communes viticoles de la Champagne sont répertoriées selon la qualité de leur terroir et de leurs vendanges. Cette échelle des valeurs distingue 17 villages cotés à 100 %, ce sont les grands crus. 41 autres sont évaluées entre 90 et 99 %, ce sont les premiers crus. En voici un à prix copain. Vinifié par l'Union Champagne (Avize), il est commercialisé sous une marque déposée par Delhaize-le-Lion. Chardonnay (60 %) et pinot noir silhouettent un champagne gouleyant, au bouquet de biscuit et d'amande grillée. Alerte, il préface le repas et introduit les entrées fines. Chardonnay (85 %) et bouzy participent à l'élaboration d'un rosé à la délicate teinte saumonée, oblitéré par les fruits rouges. Idéal avec brochette de volaille, viande blanche en sauce, pâtisseries aux fruits.Serge Tonneau