Jawbone - UP4

Mesurer les hauts et les bas de sa fréquence cardiaque, en direct, pendant un exercice physique est essentiel. Mais, pour une question de look, le UP4 de Jawbone ne le fait pas. Volontairement dépourvu d'écran, ce tracker d'activité analyse les battements du coeur... a poste...

Mesurer les hauts et les bas de sa fréquence cardiaque, en direct, pendant un exercice physique est essentiel. Mais, pour une question de look, le UP4 de Jawbone ne le fait pas. Volontairement dépourvu d'écran, ce tracker d'activité analyse les battements du coeur... a posteriori. Résistant à l'eau, l'accessoire compte également les pas et surveille le sommeil de son porteur avec une autonomie d'une semaine. A noter que le UP3, son prédécesseur, se décline en une myriade de finitions, du silicone matelassé au cuir tressé. Comme le UP4 de Jawbone, le Flex 2 de Fitbit se glisse aussi dans la catégorie des trackers sans écran. Ses LED signalent les appels manqués et l'accomplissement d'objectifs planifiés sur l'appli. Ne mesurant pas la fréquence cardiaque, ce podomètre tire son épingle du jeu via son minuscule module électronique qui se détache pour migrer vers des bracelets bijoux et des pendentifs déclinés en or ou en argent (vendus séparément). Un pression de dix secondes sur une touche en façade permet au porteur du TomTom Touch de mesurer sa masse musculaire et graisseuse. Au-delà de ce paramètre utile pour jauger ses progrès, un capteur se charge de sonder la fréquence cardiaque, en plein effort physique. Pensé pour un suivi quotidien de ses activités (y compris la qualité de son sommeil), le bracelet affiche également les appels téléphoniques et SMS.