Zuleika Ponsen, mannequin célèbre et muse de Thierry Mugler, Azzedine Alaïa et d'autres, a collaboré avec Joséphine Baker à l'occasion d'un show à Versailles le 27 novembre 1973.
...

Zuleika Ponsen, mannequin célèbre et muse de Thierry Mugler, Azzedine Alaïa et d'autres, a collaboré avec Joséphine Baker à l'occasion d'un show à Versailles le 27 novembre 1973. "La "bataille de Versailles" est l'un des défilés les plus légendaires de l'histoire de la mode, une sorte de duel entre cinq créateurs français et cinq américains. Joséphine Baker assurait l'accompagnement musical du côté français. Les Américains, eux, pouvaient compter sur Liza Minelli. Jane Birkin était là, elle aussi, et son mari, Serge Gainsbourg, des personnalités de ce genre. Et Zizi Jeanmaire, qui s'est produite dans la section Saint Laurent. C'était mon deuxième emploi en tant que mannequin. Je travaillais pour Miss Dior, la ligne plus jeune de la maison de mode. L'événement à Versailles avait pour but de lever des fonds pour la restauration du château. Les répétitions avaient duré un jour ou deux. Je ne sais plus exactement ce que Joséphine portait - mais quelque chose de sexy. C'était il y a presque cinquante ans. Nous ne prenions pas autant de photos à l'époque. Je me rappelle qu'à un moment donné, elle est sortie de derrière son piano. Sous ses pieds se trouvait un manteau de fourrure, d'un renard ou un autre animal, quelque chose de très cher. Elle n'arrêtait pas de sauter dessus. L'homme derrière Dior en avait horreur. "Madame Baker! Non, arrêtez, ça coûte cher!" Nous ne pouvions nous arrêter de rire. Durant les répétitions, elle le faisait encore et encore, vingt fois, quarante fois. Je me souviens également de sa gentillesse, sa politesse ainsi que de son humour. Elle nous a dit quoi faire, où nous tenir. On s'est parlé. Mais nous n'avons établi aucun contact réel et personnel. J'étais heureuse de travailler avec Joséphine. Je l'ai trouvée plus intéressante. Elle a accompli tellement de choses dans sa vie, elle mérite cette consécration."