C'est la blogueuse finlandaise Jenni Häyrinen qui a imaginé cette recette à succès en 2019 déjà. "Mes enfants ne veulent plus que je leur prépare ce plat", avoue-t-elle aujourd'hui.
...

C'est la blogueuse finlandaise Jenni Häyrinen qui a imaginé cette recette à succès en 2019 déjà. "Mes enfants ne veulent plus que je leur prépare ce plat", avoue-t-elle aujourd'hui. "Je me souviens encore très bien du moment où j'ai fait cette recette pour la première fois. J'étais en train de travailler à la maison et je n'avais pas encore dîné. Quand on a faim, on a plutôt envie de quelque chose de gras. J'ai décidé d'associer de la feta au four avec des tomates cerises et d'y ajouter des pâtes pour un lunch rapide. J'ai posté la recette sur Instagram et j'ai eu immédiatement beaucoup de réactions. Avant de m'en rendre compte, la recette était devenue virale en Finlande et tout à coup tout le monde préparait mes Uunifetapasta. Lorsqu'au début de cette année une blogueuse américaine a reposté la recette, son compte TikTok s'est emballé. Exactement comme ce qui s'était passé deux ans plus tôt, mais cette fois à une échelle mondiale. Je pense que pendant la pandémie les gens avaient besoin de recettes sympas et rapides. Du jour au lendemain, on m'a demandé de faire des vidéos dans ma cuisine pour des émissions culinaires à travers le monde, je recevais des propositions d'interviews d'Australie et d'Amérique du Sud, c'était la folie. Je me suis à nouveau retrouvée au supermarché avec des rayons de feta vides. On m'a aussi demandé de ne plus faire de recettes avec de la feta, parce que la Grèce ne pouvait plus suivre la demande...Certains me questionnent parfois pour voir si je pourrais imaginer, pour eux, une nouvelle recette virale. Mais ça ne fonctionne pas comme ça. On ne décide pas ce genre de choses. L'effet boule de neige, c'est une combinaison de chance et d'aide d'autres personnes. Je ne pense pas que je revivrai ça, je m'en souviendrai toujours comme d'un moment très spécial. Je sais que les gens continueront à préparer ce plat, parce que c'est une recette simple, qu'on se rappelle facilement. Je l'ai faite si souvent que mes enfants ne veulent plus en manger. Il y a deux ans, j'ai déclaré le 4 février Jour national des Uunifetapasta en Finlande et cette année on le fête dans le monde entier. C'est le seul jour où je peux encore le préparer chez moi."