1. Hôtel Bachaumont

Montorgueil, près des Halles, a été longtemps un no man's land hôtelier. Depuis l'été dernier, on y trouve le Bachaumont, installé sur le site d'anciennes cliniques. Les 45 chambres et les 4 suites ont été aménagées dans un style Art déco par Dorothée Meilichzon, une décoratrice en vue (Grand Pigalle Hôtel, Hôtel Paradis, Beef Club). Le bar est dirigé par l'Experimental Group (Beef Club, Compagnie des Vins Surnaturels), tandis que le restaurant est aux mains de Gregory Marchand, chef du culte Frenchie.
...

Montorgueil, près des Halles, a été longtemps un no man's land hôtelier. Depuis l'été dernier, on y trouve le Bachaumont, installé sur le site d'anciennes cliniques. Les 45 chambres et les 4 suites ont été aménagées dans un style Art déco par Dorothée Meilichzon, une décoratrice en vue (Grand Pigalle Hôtel, Hôtel Paradis, Beef Club). Le bar est dirigé par l'Experimental Group (Beef Club, Compagnie des Vins Surnaturels), tandis que le restaurant est aux mains de Gregory Marchand, chef du culte Frenchie. 18, rue Bachaumont (IIe). www.hotelbachaumont.com Chambre double à partir de 280 euros.On retrouve aussi l'Experimental Group et Dorothée Meilichzon derrière le Grand Pigalle Hôtel, dans le quartier branché de SoPi (" South of Pigalle "). Les chambres sont équipées d'un bar à cocktail miniature et les savonnettes fournies par Officine Universelle Buly, marque de beauté tendance à Paris. 29, rue Victor Massé (IXe). www.grandpigalle.com Chambre double à partir de 200 euros. La Maison Souquet est installée dans un ancien bordel Belle Époque de Pigalle. Elle compte 14 chambres, 6 suites et 2 appartements aménagés par le célèbre Jacques Garcia. Le petit plus : le salon d'eau, un spa féerique avec une piscine de 10 m de longueur sous un plafond constellé d'étoiles d'or. Décadent et discret (" Petit palais de l'hédonisme ", peut-on lire sur son site Web). 10, rue de Bruxelles (IXe). www.maisonsouquet.com Chambre double à partir de 330 euros.Un pionnier : le Paradis, entre la Gare du Nord et l'Opéra Garnier, existe depuis 2013. La décoratrice est Dorothée Meilichzon, déjà citée. Le papier peint figuratif et les lits particuliers lui confèrent une atmosphère cosy. 41, rue des Petites-Écuries (Xe). www.hotelparadisparis.com Chambre double à partir de 120 euros. Les Gobelins sont, injustement, l'un des quartiers les moins touristiques de Paris, à la frontière entre les Ve et XIIIe arrondissements. Une de ses petites rues calmes abrite le boutique-hôtel flambant neuf Henriette. La décoratrice Vanessa Scoffier l'a entièrement garni de meubles vintage très élégants de Knoll ou de Pierre Guariche et de textiles de Kvadrat (dans un style " broc' n' roll ", pour reprendre sa propre expression). Le jardin d'hiver et la cour intérieure, avec ses tables et ses plantes, sont des plus charmants. Prix plutôt doux pour les normes parisiennes. 9, rue des Gobelins (XIIIe). www.hotelhenriette.com Chambre double à partir de 89 euros.L'Hôtel Providence se situe entre la Gare de l'Est et le Marais, non loin de la place de la République. Les 18 chambres de cet immeuble de 1854 (donc quelques-unes de format réduit : 13 m2) sont meublées dans un style rétro et les salles de bains sont recouvertes de carreaux blancs de type " métro " : c'est de l'Amélie Poulain en plein, mais en moins kitsch. Les propriétaires possèdent un certain nombre de bistrots populaires, dont Chez Jeannette (sur le coin), Le Mansart, Le Floréal et, depuis l'année dernière, la Brasserie Barbès, avec un toit-terrasse donnant sur le métro aérien. 90, rue René Boulanger (Xe). www.hotelprovidenceparis.com Chambre double à partir de 160 euros.