TARA LYNN - La pionnière

En couverture d'Elle France ou encore de Vogue Italie, Tara Lynn a beaucoup fait parler d'elle. Bien qu'elle soit aujourd'hui un peu en retrait, elle reste une référence lorsqu'on évoque les femmes aux courbes généreuses. Très à l'aise avec ses mensurations, elle n'a jamais hésité à montrer son corps et ce même après sa grossesse, affichant fièrement ses kilos en plus sur son compte Instagram.
...

En couverture d'Elle France ou encore de Vogue Italie, Tara Lynn a beaucoup fait parler d'elle. Bien qu'elle soit aujourd'hui un peu en retrait, elle reste une référence lorsqu'on évoque les femmes aux courbes généreuses. Très à l'aise avec ses mensurations, elle n'a jamais hésité à montrer son corps et ce même après sa grossesse, affichant fièrement ses kilos en plus sur son compte Instagram. Elle est suédoise et fait tourner les têtes avec ses taches de rousseur et sa chevelure flamboyante. En 2016, elle ouvrait et fermait le show pour Chromat lors de la Fashion Week de New York. Il y a encore quelques années, elle était ce qu'on appelle un mannequin " normal ". Passée volontairement d'une taille 34 à une taille 44, la top a décidé d'arrêter de se battre contre son corps, un choix audacieux et libérateur. Denise Bidot est une sommité parmi les tops plus size. Photographiée en maillot dans le numéro de février de Sports Illustrated, l'Américaine de 30 ans affiche zéro complexe en exhibant ses vergetures. Elle a également créé le mouvement There Is No Wrong Way to Be A Woman, destiné à encourager les femmes à embrasser leur beauté unique. Et dans le courant de ce printemps, on pourra la retrouver à l'affiche du documentaire Straight/Curve, programmé aux Etats-Unis. Premier modèle grande taille et transgenre, Shay Neary mène un double combat. Alors qu'elle pose pour la campagne de l'e-shop Coverstory, elle devient également la porte-parole d'une minorité qui doit faire face au monde impitoyable de la mode. Elle prône la diversité, notamment via les réseaux sociaux, afin de permettre aux jeunes filles d'avoir un aperçu plus réel du monde dans lequel elles vivent. Petite nouvelle dans le monde des mannequins plus size, la fille de l'acteur Andy Garcia y entre directement par la grande porte. Egérie Marina Rinaldi en 2016, elle a également défilé pour la griffe Dolce & Gabbana à la Fashion Week de Milan de cette année. L'influenceuse de 25 ans a déjà créé sa marque, Healthy is the New Skinny, afin de promouvoir l'image d'un corps en bonne santé. Elle est française, mais a décidé de s'installer aux Etats-Unis, là où sa carrière a réellement commencé à décoller. Egérie pour les maquillages Louboutin en 2015, elle est l'une des fondatrices (avec Charli Howard) d'All Woman project. Le principe ? Réaliser des campagnes photo destinées à célébrer la diversité des corps. La deuxième a d'ailleurs été lancée en début d'année. En 2015, elle est le premier top plus size à apparaître dans le calendrier Pirelli. A presque trente ans, Candice Huffine voit sa carrière décoller à l'international. Cette année, elle défilait à la Fashion Week de New York pour Prabal Gurung ou Christian Siriano. En 2016, elle a créé le projet Start en collaboration avec le magazine Women's Running, afin d'encourager les femmes à aller courir et ce même si elles sont rondes. Malgré sa taille 50, cette Américaine de 31 ans signe avec l'agence MILK Management au Royaume-Uni en 2013. Une première pour un modèle de cette stature. La même année, elle met en place son mouvement #effyourbeautystandards sur le Net et rejoint les rangs des militantes du body positivism. On peut actuellement l'apercevoir dans la campagne de maillots de bain du label ModCloth, qui prône tous les types de corps. E.S.