1 L'EDEN À CHARLEROI

" C'est une belle salle de concert où j'ai passé de grands moments. Je n'y suis malheureusement plus retourné depuis un petit temps, mais la nouvelle équipe en place fait preuve d'un vrai dynamisme et la programmation y est excellente. "
...

" C'est une belle salle de concert où j'ai passé de grands moments. Je n'y suis malheureusement plus retourné depuis un petit temps, mais la nouvelle équipe en place fait preuve d'un vrai dynamisme et la programmation y est excellente. " 1-3, boulevard Bertrand, à 6000 Charleroi. www.charleroi-culture.be " C'était un peu mon QG il y a quelques années, et j'y retourne volontiers lorsque je suis de passage dans la région. Une chouette ambiance et une excellente bière servie dans les règles de l'art sous la houlette de Jean-François Gilles, son sympathique patron souvent derrière les platines. Il n'ouvre que du jeudi au samedi et organise régulièrement des concerts gratuits. " 89, rue de Montigny, à 6000 Charleroi. " J'adore le nom de ce magasin de bandes dessinées qui fait référence à l'un des personnages du Gaston Lagaffe de Franquin, l'auteur des Idées noires que je chéris particulièrement. J'avais un peu délaissé la bande dessinée, et c'est là que j'y ai repris goût. C'est l'une des rares boutiques de B.D. indépendantes de la région, qui a résisté aux assauts des grosses chaînes commerciales. Pascal Denuit, le patron, est un vrai passionné, à l'écoute, qui ne rechigne jamais à dispenser de judicieux conseils. " Centre Commercial du Bultia, 51, rue Neuve, à 6280 Gerpinnes. " C'est ma commune d'origine, où j'ai vécu jusqu'à mes 17 ans et où mes parents habitent toujours. C'est le versant sud de Charleroi, plus vert et peu connu des non-Carolos. Son majestueux château abrite la maison communale. Au mois d'août s'y déroule la Marche Saint-Roch, une marche napoléonienne de l'Entre-Sambre-et-Meuse, tradition très ancrée dans la région qui apparaît souvent exotique aux non-initiés. Durant une petite semaine, l'ensemble du village ne vit plus qu'au rythme des tambours, fifres, et verres de goutte servis par les cantinières. J'y avais tourné un petit documentaire, il y a quelques années, qui n'a malheureusement jamais vu le jour pour toutes sortes de raisons. Mais je retenterai peut-être un jour le coup. " www.ham-sur-heure-nalinnes.be" On peut y entrevoir des paysages industriels désaffectés que beaucoup considèrent comme moches ou glauques. Personnellement, je les trouve au contraire d'une grande beauté, particulièrement à certaines heures de la journée, au crépuscule, notamment, et à la faveur de certaines conditions météorologiques, lorsque le ciel est chargé, par exemple. C'est extrêmement cinégénique. De nombreux films y ont d'ailleurs été tournés, dont plusieurs séquences d'un magnifique film russe, The Banishment d'Andrey Zvyagintsev. Et puis, qu'on le veuille ou non, c'est très représentatif de l'histoire de la région et du déclin post-industriel qu'elle a subi, avec les conséquences socio-économiques que cela implique et les drames humains qui l'accompagnent. " Route de Mons (N90) et rue de Marchienne (N579). " Cet endroit me tient particulièrement à coeur, pour des raisons personnelles d'abord, puisque j'y ai été bénévole lorsque j'étais adolescent. Je tenais la caisse à l'entrée, en échange de quoi j'avais accès à toutes les séances gratuitement, ce qui m'a permis d'élargir considérablement ma culture cinématographique, de découvrir des films pointus venus du monde entier que je n'aurais sans doute pas pu voir ailleurs. Le directeur, Michail Bakolas, était mon prof au collège du Sacré-Coeur. Il est devenu un ami. C'est aussi la dernière salle de cinéma d'art et d'essai de Charleroi et la dernière salle de cinéma du centre-ville. La seule alternative locale aux productions commerciales formatées et un vrai lieu de résistance culturelle et intellectuelle. Il y règne une atmosphère particulière. Et les fauteuils sont très confortables, ce qui ne gâche rien... " 58, rue de Montigny, à 6000 Charleroi. www.cineleparc.be " Un très bon restaurant italien situé dans une rue discrète, à deux pas du Puits d'Orléans, l'un des plus vieux cafés de Charleroi que j'ai beaucoup fréquenté quand j'habitais la région, et qui est malheureusement fermé aujourd'hui. La cuisine est vraiment fine et les vins sont excellents. " 27, rue Basslé, à 6000 Charleroi. www.2fenetres.be " Beaucoup de mes amis et une partie de ma famille habitent dans cette petite ville fortifiée située au sud de Charleroi. Les balades y sont fort agréables et il y règne une ambiance particulièrement festive. Les Thudiniens me donnent un peu l'impression de vivre en autarcie : ils sont terriblement attachés à leur ville et en sortent rarement (mais ils y sortent beaucoup...). Tout comme sa voisine Ham-sur-Heure, Thuin a sa marche Saint-Roch, en mai. "