Il y a cinquante ans, James Bond, né de l'imagination d'Ian Fleming, faisait ses débuts au cinéma. L'occasion de pister le souvenir de l'écrivain dans son Londres de prédilection.
...

Il y a cinquante ans, James Bond, né de l'imagination d'Ian Fleming, faisait ses débuts au cinéma. L'occasion de pister le souvenir de l'écrivain dans son Londres de prédilection. 1. Trinquer. Pour écrire et rencontrer ses anciens collègues du MI 5 (les services secrets britanniques), Ian Fleming se rendait au bar de l'hôtel Dukes. Assis à la même table, près de la fenêtre, il commandait invariablement une vodka martini " shaken not stirred ". Ses ingrédients : du Mozart chocolate bitter, de la vodka Stolichnaya Elite, de la liqueur de rose, du Vermouth Dukes et de la vodka aux fèves de Tonka. Les proportions ? Un secret jalousement gardé par Alexandro, le bartender du Dukes. St James's Place, Londres SW1A1NY. booking@dukeshotel.com 2. S'habiller. Tout comme Fleming, Bond s'habillait sur mesure chez Turnbull & Asser. Sa coquetterie personnelle : les manches de chemise dépassant largement de celles du costume. Le tailleur de Jermyn St possède encore les patrons de l'écrivain ainsi que ceux de Sean Connery, Pierce Brosnan et Daniel Craig, trois des interprètes de 007. 71-72, Jermyn Street, London SW1Y 6PF. info@turnbullandasser.co.uk 3. Se chausser. Pour parfaire son look smart, Fleming se rendait chez John Lobb. Pour une paire de souliers, il faut compter 190 étapes de fabrication à la main, 9 mois d'attente et un prix avoisinant les 5 000 euros... Conseil de l'écrivain : jamais de chaussures brunes après 17 heures. 88, Jermyn Street, Londres SW1Y 6JD. jermynstreet@johnlobb.co.uk 4. Jouer. Fleming était un joueur invétéré. Il apprit le black jack aux Ambassadeurs, un club ultraprivé comptant 15 000 membres dont 3 000 réguliers. Tout au plus sait-on que la red room recèle une table de jeu achetée à la production de Casino Royale. 5, Hamilton Place, Londres W1J7ED. www.lesaclub.com 5. Se parfumer. La neuvième génération des Floris veille aujourd'hui sur la destinée de la maison, dont Sean Connery est également un client fidèle. Fleming s'y fournissait en after-shave et eau de toilette. Sa préférée : la n°89. J. Floris, 89, Jermyn Street, Londres SW1Y6H. www.florislondon.com 6. Fumer. Amateur de bons cigares et gros fumeur, tout comme son héros, Fleming se rendait chez Davidoff. Le seul endroit à Londres où l'on peut encore trouver aujourd'hui près de 200 cigares différents. Le plus cher : un Cohiba à 92 euros pièce. Aujourd'hui, 007 ne fume plus... Politiquement incorrect ! 35, St James Street, Londres SWA1A 1HD. 7. Voyager. Pour se rendre à Londres, Eurostar propose jusqu'à dix trains par jour au départ de Bruxelles-Midi. Billets disponibles à partir de 88 euros aller-retour en Standard et 220 euros en Standard Premier. Eurostar.com. Tél. : 070 79 79 89 ou dans une gare SNCB avec vente des billets internationaux (supplément de 7 euros par dossier) et dans les agences de voyages. CHANTAL PIRET