Souvenez-vous, c'était en 2013, Cassina frappait un joli coup lors de la Design Week de Milan, en exposant dans son showroom des tirages grand format de meubles iconiques immortalisés par Karl Lagerfeld himself. Amateur de design italien, le créa...

Souvenez-vous, c'était en 2013, Cassina frappait un joli coup lors de la Design Week de Milan, en exposant dans son showroom des tirages grand format de meubles iconiques immortalisés par Karl Lagerfeld himself. Amateur de design italien, le créateur se déclarait à l'époque " fan des productions Cassina depuis de longues années ". " Ma première commande a été la chaise longue de Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand dans les années 60, avait-il révélé, et je possède beaucoup des pièces photographiées, souvent même en plusieurs exemplaires. " Parmi celles-ci, outre l'incontournable LC4, on retrouve les fauteuils LC3 ou les tabourets LC14, les fameuses chaises Superleggera (photo) de Gio Ponti ou Zig Zag de Gerrit Rietveld, " des exemples parfaits de design ", de l'avis d'un des plus populaires esthètes de la planète, qui les superpose, les enchevêtre et s'amuse à " faire des clichés érotiques avec des fauteuils en fourrure ", en l'occurrence les Tre Pezzi de Franco Albini. Après cinq ans de patience, les inconditionnels du Kaizer vont enfin pouvoir s'offrir le fruit de son premier projet photographique pour un éditeur de design, grâce à un ouvrage des éditions Steidl, titré Cassina as seen by Karl.