Nude veut dire " nu ". La nude attitude consiste donc à nous déshabiller pour mieux sublimer notre vraie personnalité et notre beauté intérieure. Dans la mode, cette nouvelle tendance se traduit par des matières empruntées à l'univers du boudoir et de la lingerie, tels la soie, la mousseline, l'organza, le tulle ou le cuir souple. La palette chromatique inspirée des subtils coloris " peau " est le véritable fil rouge des défilés printemps-été 2007.
...

Nude veut dire " nu ". La nude attitude consiste donc à nous déshabiller pour mieux sublimer notre vraie personnalité et notre beauté intérieure. Dans la mode, cette nouvelle tendance se traduit par des matières empruntées à l'univers du boudoir et de la lingerie, tels la soie, la mousseline, l'organza, le tulle ou le cuir souple. La palette chromatique inspirée des subtils coloris " peau " est le véritable fil rouge des défilés printemps-été 2007. Multiples nuances chair, ambre clair, bois de rose, rose poudré ou beige rosé... Ces harmonies s'offrent à nous le temps d'une saison. " Discrètement sexy, mais diablement glamour ", s'enthousiasme John Galliano, instigateur de la Dior Nude Attitude. L'art de la Renaissance, mais aussi la personnalité libre et indépendante de Jeanne d'Arc, ont inspiré les silhouettes floues et fluides, un peu oniriques, taillées dans des tissus splendides de légèreté et de finesse et agrémentées de broderies nobles. Contemporaines et admirablement architecturées, les coupes et les proportions sont empreintes d'une féminité exacerbée. John Galliano a superbement revisité le concept de la sobriété, en l'épurant et en le raffinant. Ni simpliste, ni minimaliste, la Dior Nude Attitude envahit également le maquillage et s'envisage comme une incarnation cosmétique de la mode. Une séduction qui met au grand jour une peau nue ? C'est beaucoup plus subtil que ça. La peau a effectivement l'air nue, mais en réalité elle est très travaillée et artistiquement interprétée avec des textures nouvelle génération qui apportent davantage de lumière, de transparence et d'éclat. Bref, davantage de splendeur et de magnétisme. Sylvie Coussement, make-up artist Dior Belgique, nous révèle tous les secrets de cette peau fraîche, respirant la santé et de ce maquillage délicatement nuancé. " Le maquillage nude est très joli, jamais excessif, affirme-t-elle. Chez les femmes jeunes, il rehausse la fraîcheur et la candeur. Chez les femmes plus âgées, sa transparence confère un effet réellement rajeunissant. Le " nude " s'adresse donc à toutes. " Dior Flight Teint Yeux Lèvres. Ce produit " star " s'inspire de la collection couture au nom éponyme, caractérisée par une étiquette en gomme orange. Le boîtier s'habille de blanc pur, estampillé du maxi " D ". A l'intérieur, on découvre tout le nécessaire indispensable à booster la séduction d'une " nomade de luxe ", adepte de la nude attitude. Un blush, un fard à paupières et un gloss s'accompagnent d'applicateurs, inspirés des outils de professionnels. Deux harmonies sont proposées. " Peachy Adventure " est légèrement orangée. Elle réunit un gloss rose peau délicatement métallisé, un blush corail et un gris fumé pour les paupières. " Pink Escapade ", elle, met en scène un gloss fuchsia nuancé d'éclats métalliques, un blush pimpant et un fard à paupières " dragée ". Palette " Peachy Adventure ". Sylvie Coussement nous livre une leçon de maquillage " nude " en détaillant la palette " Peachy Adventure ". On commence par appliquer le blush, au pinceau, sur tout le visage. Il donne une peau de pêche et rehausse l'éclat du teint. Pour arriver à un résultat très transparent, il faut utiliser la poudre parcimonieusement et procéder par des touches très délicates. Passez le pinceau sur le visage de haut en bas pour déposer une quantité minime de produit sur les parties saillantes : le haut des sourcils, le nez, les pommettes et le menton. Etalez aussi le blush, délicatement, sur l'arcade sourcilière pour arriver à un résultat homogène sur l'ensemble du visage, tout en transparence. En passant le pinceau verticalement, on évite de placer la poudre dans les endroits creux : au niveau des cernes, dans les petits creux situés entre la tempe et la pommette et en dessous des pommettes. Le fard à paupières gris fumé, presque noir, s'inscrit lui aussi dans la panoplie du look nude... à condition de suivre à la lettre le conseil de Sylvie Coussement : " Posez l'applicateur mousse dans la couleur, sans frotter. Puis balayez la couleur au ras des cils et dans les cils, supérieurs et inférieurs. Ce geste peut être effectué les yeux fermés. Résultat ? On donne plus de volume à la frange des cils et on fait pétiller le regard même sans mascara. " Une autre version du regard nude consiste à mettre en évidence les sourcils. On touche du bout du doigt le fard noir, puis on frotte très légèrement les sourcils. Un peu de mascara brun (par exemple Diorshow Unlimited) termine le maquillage des yeux. Le gloss s'applique au doigt. Pour mieux exprimer le dessin de la bouche, on peut faire appel au crayon Contour des lèvres dans ses déclinaisons très nude Beige Naturel N° 213 ou Lin N° 513. Palette " Pink Escapade ". Elle s'utilise selon le même principe que celui évoqué dans le paragraphe précédent, sauf sur les paupières, car, ici, le fard lilas, très pâle et transparent, est d'office nude. Commencez par appliquer le blush sur tout le visage, comme décrit plus haut, en évitant toutefois l'arcade sourcilière. Celle-ci, ainsi que toute la paupière, seront colorées avec le fard à paupières lilas. On peut l'appliquer au doigt. La poudre, imperceptible et aérienne, dessinera comme un petit halo vaporeux et habillera la paupière tout en transparence. Une couche fine de mascara brun parachèvera en beauté ce maquillage limpide et innocent. En contraste, le gloss est un tout petit peu plus pigmenté et coloré, mais une fois posé sur la bouche, il se fait discret et transparent. Rouge à lèvres Dior Addict Ultra Nude. Edité en série limitée, et ce juste pour le printemps et l'été 2007, il décline cinq teintes. Le raisin se glisse dans un nouvel étui : un tube argenté aux reflets rosés qui traduit bien le concept nude. Dans la formule, il n'y a pas de paillettes. Une fois appliqué sur les lèvres, il brille légèrement, mais discrètement. Il n'accroche pas la lumière autant qu'un gloss et ne donne pas d'effet " mouillé ". Les rouges se portent seuls ou accompagnés par l'un des deux nouveaux crayons Contour des Lèvres. Le Brun Figue N° 593 se coordonne avec les trois rouges à lèvres suivants : Brun Dévoilé N° 520, Beige Peau N° 220 et Orange Déshabillé N° 540. Le crayon Poussière de Rose N° 263 est parfait avec les rouges Mauve Dénudé N° 380 et Rose Charnel N° 282. Comment procéder ? Sylvie Coussement conseille de dessiner délicatement le contour puis de combler l'espace de la bouche avec un rouge au choix. On peut, aussi, colorer toute la bouche au crayon, puis passer le rouge par-dessus. Poudre Libre Diorskin et Fond de teint Airflash. Ces deux outils contribuent grandement à obtenir un maquillage parfaitement nude. La Poudre Libre se glisse dans un nouveau boîtier cristal, fermé par un capot bleu nuit, frappé du logo argenté. La version Rose Irisé N° 611, en édition limitée, rehausse le teint tout en transparence avec un effet irisé légèrement rosé. Si vous visez un résultat précis et sophistiqué sur certaines zones, Sylvie Coussement conseille d'imprégner la houppette de poudre puis de la poser sur le haut des pommettes, sans frotter. La brillance irisée va s'accrocher à ces endroits. Pour un effet plus flou, iridescent sur tout le visage, un gros pinceau est indispensable. On balaie la peau nue ou encore on passe le pinceau après avoir appliqué le fond de teint. Airflash, pour sa part, est une brume qui se dépose sur le visage tel un voile. Elle unifie le teint tout en légèreté et lui donne de l'éclat. On n'a pas l'impression d'avoir le visage maquillé. Le résultat semi-mat correspond idéalement à la tendance nude. L'autre avantage ? Sa rapidité d'application : on vaporise et le tour est joué. " Cette nouvelle gestuelle fait un peu peur aux femmes, constate Sylvie Coussement. Cela dit, une fois adoptée, on ne peut plus s'en passer. Il faut d'abord bien agiter le flacon pour mélanger les pigments. Tenez alors le spray bien en face, à une distance d'environ 30 cm. Fermez les yeux. Vaporisez dans un geste sûr, en essayant de ne pas trop bouger et de ne pas trop s'écarter du visage. Pensez à dessiner un " Z " : commencez par une ligne horizontale sur le front, descendez en diagonale vers le bas du visage et terminez par une ligne horizontale sur les mâchoires et le menton. Comme on a tendance à plisser les yeux pendant l'application, le produit s'accumule légèrement dans les plis. Il suffit alors d'égaliser le contour des yeux du bout des doigts. " Airflash se prête aussi à la modulation de la couvrance. Le soir, on peut répéter l'opération si on aime un maquillage prononcé. Et n'hésitez pas à le " sprayer " sur le décolleté, une zone " sensible " qui a souvent besoin d'être égalisée et retouchée. Barbara Witkowska