Laissant derrière eux les belles émotions de Maman - traduit en 25 langues et écoulé à 180 000 exemplaires -, le dessinateur Quentin Gréban...

Laissant derrière eux les belles émotions de Maman - traduit en 25 langues et écoulé à 180 000 exemplaires -, le dessinateur Quentin Gréban et la journaliste Hélène Delforge colorient un thème éternel avec Amoureux. Une longue prose faite d'images délicates et de textes duveteux, où l'on s'éprend de mains qui se caressent, d'amants qui s'étreignent, d'une Marguerite attendant le retour de son héros ou de mariés refusant de voir la passion s'envoler. Si c'est magnifique, c'est parce les dessins et les mots ont mis le même parfum. Esquisse choisie : " Tant pis. Puisque la robe a glissé, laisse-moi t'habiller de baisers. ".