Amour toujours. Cheek to cheek, les doigts tendrement enlacés, le c£ur palpitant, ils sont seuls au monde. Saint Valentin veille sur eux. L'horizon est pur. Pas l'ombre d'un nuage, rien que du bleu. Et puis tout doucement, mais sûrement, c'est le retour sur terre, la vie à deux, les courses, le boulot, le ménage, les enfants peut-être, le stress. Après la fusion, la fascination, un jeu subtil s'installe chez nos tourtereaux. Véritable passage obligé certes, mais qui, parfois, peut laisser quelques bleus à l'âme et...

Amour toujours. Cheek to cheek, les doigts tendrement enlacés, le c£ur palpitant, ils sont seuls au monde. Saint Valentin veille sur eux. L'horizon est pur. Pas l'ombre d'un nuage, rien que du bleu. Et puis tout doucement, mais sûrement, c'est le retour sur terre, la vie à deux, les courses, le boulot, le ménage, les enfants peut-être, le stress. Après la fusion, la fascination, un jeu subtil s'installe chez nos tourtereaux. Véritable passage obligé certes, mais qui, parfois, peut laisser quelques bleus à l'âme et nourrir de sérieuses petites et grandes tensions. Apparentes ou cachées. Plus question d'amour et d'eau fraîche. Seul compte le quotidien avec ses inévitables problèmes de gros sous. L'argent, le sacro-saint argent ! Impossible de l'éviter. Il s'insinue dans les coins et recoins du couple, il s'invite, s'impose d'autant plus que rares sont ceux qui osent l'affronter sans tabou. Trop difficile, trop risqué. Cigale ou fourmi ? Nous le savons bien, nous sommes tous marqués par notre enfance, les références, les valeurs, les normes familiales. Faire couple, c'est marier deux origines, emboîter deux manières, aussi, de concevoir l'argent. Or les spécialistes sont formels : l'argent est source de conflits pour pas moins de la moitié des couples, et ce indépendamment de leurs revenus. Il peut même devenir le baromètre de leur bonne ou mauvaise santé. Diable ! Pis. L'argent peut se révéler un instrument redoutable. Il peut nourrir, en effet, insidieusement de nombreux jeux de pouvoir, favoriser l'emprise sur l'autre. Engendrant ainsi des situations larvées qui rendent la relation plus difficile encore. Le pire ? Les ruptures, les divorces. " Lorsque la séparation est effective, l'argent prend la place du partenaire. C'est comme s'il s'opérait une sorte de déplacement de l'investissement affectif de la personne " perdue " sur l'argent. Histoire peut-être de se consoler ", note un thérapeute de couple (*). Les peines d'argent se substituant ainsi aux peines de c£ur. La moindre parole, le moindre geste pris pour argent comptant. " Une grande histoire d'amour, c'est la rencontre de deux donneurs ", prétend l'écrivain Marc Lévy. Tout juste. Une formidable opportunité de s'ouvrir au dialogue, à la solidarité. De progresser dans l'interdépendance tout en respectant l'autonomie de l'autre. Passé le cap, il paraît que c'est pour la vie. Alors vendu, on achète tout ! (*) " Le couple, l'argent, le pouvoir... Un sujet tabou ? ", dossier n° 78 des éditions " Feuilles Familiales ", publié par l'ASBL belge francophone " Couples et Familles ". Christine Laurent