L'architecture, " un sport de combat "... Pourquoi ?

L'adversité est présente dans le quotidien de ce beau métier.
...

L'adversité est présente dans le quotidien de ce beau métier. Sur la durée, il faut tenir. Huit ans ont été nécessaires pour achever la salle de spectacle du Pavillon Noir à Aix-en-Provence et le département des Arts de l'Islam au Louvre, à Paris. Pour le musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille, on parle d'une décennie ! L'énergie. Mon lit ! Béton, mais avec le raisonnement mécanique que nécessite le bois. C'est-à-dire avec de nombreux phénomènes physiques à explorer. Bâtisseur mais il faut rester humble. L'architecte de ce siècle est peu comparé à celui du XIXe ou du XVIIIe... Je rêvais d'être pilote d'un avion dans les glaciers. Neiges éternelles, lumière, Ray-Ban... Enfin, vous voyez le genre. Aujourd'hui, je ne rêve plus. L'effondrement d'une aile de la cour Visconti, classée monument historique, pendant le chantier du Louvre. Cela me réveillait paniqué à 4 heures du matin ! Tous ! Il n'y a pas lieu d'être modeste. Le peintre et poète britannique William Blake (1757-1827) disait que " l'humilité est le masque de la vanité ". Le stadium de Vitrolles... à l'abandon aujourd'hui. Une base militaire sous-marine, une église en montagne... Nombreux sont ceux que j'admire... L'architecte français Paul Andreu, par exemple. Mes personnalités fétiches, toutes italiennes, sont les écrivains Pier Paolo Pasolini (1922-1975), Curzio Malaparte (1898-1957) et le philosophe Giordano Bruno (1548-1600). Vin, ni cigare. Il avance pas à pas. Le chantier devrait débuter cet été pour une livraison supposée fin 2015. (*) L'architecture est un sport de combat, par Rudy Ricciotti, Editions Textuel. Expo Ricciotti, architecte, Cité de l'architecture, à 75 016 Paris. www.citechaillot.frJusqu'au 8 septembre prochain.FANNY BOUVRY" L'ARCHITECTE DE CE SIÈCLE EST PEU COMPARÉ À CELUI DU XIXe OU DU XVIIIe... "