"L'objectif du maquillage ? Il doit accentuer les qualités du visage. Un maquillage ne doit pas compliquer la vie, mais la simplifier. Se maquiller, c'est d'abord réfléchir pour comprendre quel style de maquillage convient à chaque femme pour sa vie quotidienne." Ce concept basique et pragmatique illustre parfaitement la démarche de Susan Sterling, star des studios photo et personnalité du monde de la beauté outre-Atlantique.
...

"L'objectif du maquillage ? Il doit accentuer les qualités du visage. Un maquillage ne doit pas compliquer la vie, mais la simplifier. Se maquiller, c'est d'abord réfléchir pour comprendre quel style de maquillage convient à chaque femme pour sa vie quotidienne." Ce concept basique et pragmatique illustre parfaitement la démarche de Susan Sterling, star des studios photo et personnalité du monde de la beauté outre-Atlantique.Son enfance ? Une vie nomade dans le sillage de son père militaire, dans le Maine, au nord-est des Etats-Unis. A l'âge de 7 ans, Susan Sterling découvre une image de Paris, symbole de la mode, de la beauté, de la création ... C'est le déclic. Cet univers de la féminité sera le sien. Galvanisée par le désir de s'installer dans la Ville lumière, elle apprend, toute seule, l'art du maquillage. Pas d'extravagances, pas d'effets spéciaux, pas de folies. Son but est de rendre la femme belle. Le rêve devient réalité à 24 ans. Susan Sterling débarque à Paris, où elle se lie à l'agence Faces. Réclamée rapidement par " Vogue " et par les magazines féminins de la prestigieuse maison d'édition Condé Nast, la jolie blonde, menue et filiforme, plonge dans les couleurs et passe ses journées à maquiller les plus jolies mannequins de la planète, des artistes, des comédiennes telles Juliette Binoche ou Charlotte Gainsbourg et ... Laura Bush, la femme de l'actuel président des Etats-Unis. Elle collabore avec les plus grands photographes : Helmut Newton, Ellen Von Unwirth, Anny Leibovitz ou encore Irving Penn. Ce qui lui vaut une présence dans des musées d'art contemporain, dans des grandes expositions, dédiées à la photo. Au fil des ans, Susan Sterling acquiert une grande intimité avec la beauté. Elle ne se contente pas de créer un maquillage mais aussi de comprendre le visage, révélant à chacune de ces femmes une nouvelle personnalité. " Comme tous les maquilleurs free-lance, j'ai travaillé avec toutes les marques, confie-t-elle. Cela dit, j'ai toujours eu une prédilection pour Chanel. J'aime Coco Chanel. Elle incarne l'esprit de la femme moderne. La maison Chanel poursuit toujours cette philosophie de modernité. Leurs maquillages sont très professionnels, aux formules innovantes. J'ai toujours fait un maximum pour les créditer dans la presse. " Aujourd'hui, Susan Sterling veut aller plus loin encore, devenir plus créative, avoir son mot à dire dans la mise au point de nouveaux concepts. En toute logique, elle a pris contact avec Heidi Moravetz et Dominique Moncourtois, les deux créateurs de maquillage chez Chanel. " Le courant est très bien passé, sourit-elle et depuis juin 2001, je fait partie de leur équipe. Mon rôle ? Devenir ambassadrice auprès de la presse mondiale. Ce qui suppose beaucoup de voyages et la découverte de nouvelles idées et de nouveaux concepts. "Un printemps très pimpantSusan Sterling s'enthousiasme pour la nouvelle palette printemps-été 2002. "Le Star Product de la collection, une édition éphémère, s'appelle Lumières Polychromes, explique-t-elle. Il s'agit de quatre fards, taillés comme des saphirs : rose, jaune, orangé et parme. Leurs formules sont très riches en pigments et très douces, permettant de créer un maquillage personnalisé des yeux, soit comme eye-liner, soit comme fard à paupières. Lorsqu'on les utilise à sec, le résultat est discret et transparent. Il sera plus intense et plus métallique en humidifiant l'applicateur. Les fards peuvent également servir de blush. Je conseille de "balayer" les quatre saphirs avec un grand pinceau. La formulation, composée de pigments concentrés à 80 %, de poudres de nylon et du talc, permet des mélanges très faciles." Dans la nouvelle collection, Susan Sterlin apprécie également le Joues Contraste (blush) Eldorado. Cette poudre dorée fine et lumineuse peut s'utiliser en touches de lumière sur les paupières, les cheveux, les joues ou le décolleté. En humidifiant le pinceau, on obtient des effets plus intenses et différentes profondeurs. Les nouveaux rouges à lèvres, Tango, Flamenco, Salsa et Samba, sont gais et pimpants. "Grâce à de nouveaux pigments qui changent selon la lumière et l'angle de vision, ils offrent des jeux de lumière extraordinaires, note Susan Sterling. Ces nouveaux pigments aux qualités insoupçonnées, c'est la passion de Dominique Moncourtois. "Quelques conseils judicieux"Mes conseils sont très basiques, poursuit Susan Sterling. La cosmétique a fait d'immenses progrès, les innovations technologiques facilitent vraiment la mise en beauté de la femme moderne. Cela dit, chaque femme est différente. Je dis toujours qu'il faut d'abord réfléchir. Quel effet voulez-vous obtenir ? Quel objectif recherchez-vous à travers le maquillage ? Prenons le fond de teint. Voulez-vous l'utiliser pour avoir un teint uniforme ? Pour camoufler les petites imperfections ? Quelle texture aimez-vous ? Voulez-vous un fond de teint qui s'applique vite, au doigt ? Quand on a bien compris ce que l'on veut et ce dont on a besoin, il faut regarder, comparer, essayer. Dans une parfumerie, on a aujourd'hui la possibilité d'essayer un maximum de produits. Il faut vraiment le faire. C'est en essayant et en testant que l'on pourra se constituer sa trousse. Ainsi, on se sent bien à tout moment de la journée. Dans ma trousse, par exemple, j'ai toujours un compact blush, un fond de teint en stick, facile et pratique, un crayon pour les lèvres, un mascara et deux rouges à lèvres, un gloss et un ton clair. " En Américaine pragmatique et pleine de bon sens, Susan Sterling livre encore une dernière règle d'or, trop souvent oubliée : " Il faut nettoyer régulièrement tous les accessoires. Brosses, pinceaux, houpettes et applicateurs doivent être impeccables pour contribuer à la réussite d'un maquillage. Ils se lavent simplement avec un shampooing très doux et doivent être bien rincés !"Barbara Witkowska