" Qu'est-ce qui ne vous plaît pas chez vous ? " Face à chaque nouveau patient, Christian Troy et Sean McNamara, les deux chirurgiens esthétiques de la série américaine plutôt trash, " Nip/Tuck ", ne s'embarrassent pas de verbiage inutile. Droit au but. Rides, nez, ventre, fesses, tout y passe, tout est susceptible de se soumettre au bistouri. Et la clinique de crouler sous les demandes. Normal, qui, aujourd'hui, surtout outre-Atlantique, n'a pas envie de se faire refaire un petit (ou grand) quelque c...

" Qu'est-ce qui ne vous plaît pas chez vous ? " Face à chaque nouveau patient, Christian Troy et Sean McNamara, les deux chirurgiens esthétiques de la série américaine plutôt trash, " Nip/Tuck ", ne s'embarrassent pas de verbiage inutile. Droit au but. Rides, nez, ventre, fesses, tout y passe, tout est susceptible de se soumettre au bistouri. Et la clinique de crouler sous les demandes. Normal, qui, aujourd'hui, surtout outre-Atlantique, n'a pas envie de se faire refaire un petit (ou grand) quelque chose ? Question d'image. Miroir, mon beau miroir... Un " privilège " qui n'est pas réservé à la seule gent féminine. Non. Au iiie millénaire, Adonis, dans les pas de Vénus, flirte avec Narcisse. Parce que, comme le relève avec pertinence la psychanalyste Julia Kristeva, le corps n'est plus un instrument utile, quelque chose qui nous sert à vivre, mais bien un objet à montrer. " Le verdict du miroir est l'oracle qui résout les problèmes d'identité individuelle ", résume en une formule choc le psychiatre-sexologue Willy Pasini qui, en duo avec une cons£ur chirurgienne esthétique, passe au laser (mais sans porter le moindre jugement) l'attention croissante que hommes et femmes accordent à cette " frivolité essentielle " (*). C'est que la beauté offre de bien nombreux avantages, sept, en vérité, pour nos spécialistes qui les ont comptés. Entre autres, elle favorise la séduction, elle renforce l'estime de soi, elle aide même certains à guérir. La beauté, une obsession aussi vieille que le monde ? Sans doute. Mais une obsession qui a rarement atteint les sommets vertigineux actuels. Pour en adopter les derniers canons, on parcourt même la planète dans tous les sens, Thaïlande, Tunisie... pour bénéficier d'un prix discount, comme au supermarché. Sans cesse sur la table d'op' tu remettras ton visage... Résultat, à terme, on se ressemblera tous. Car la beauté, aujourd'hui, obéit, comme en mode, à des diktats fluides, mouvants. Finie l'éternité, vive l'éphémère. L'habit fait le moine. Tout comme les lèvres siliconées font la femme, ou les faux pectoraux l'homme. " Quel est l'objectif ultime du besoin de plaire ? interrogent, à la fin de leur ouvrage, nos deux médecins. Paraître agréable aux autres (à un autre en particulier), attirer leur attention, ou les man£uvrer ? Et si la séduction était au service de la beauté, tyran de notre temps, et non l'inverse ? " Bonne question. (*) " Les 7 avantages de la beauté ", par Willy Pasini et Maria Teresa Baldini, Odile Jacob, 223 pages. Christine Laurent