En principe, le make-up artist puise dans sa palette pour trouver les couleurs qui sublimeront le vêtement. Pour une fois, Lancôme propose d'inverser les rôles. Pour ses Lancôme Colour Designs Awards, la marque à la rose a demandé à 10 jeunes stylistes belges rigoureusement sélectionnés dans les deux prestigieuses écoles de mode - l'Académie d'Anvers et La Cambre à Bruxelles - d'imaginer une collection inspirée de sa nouvelle gamme de maquillage Pop Cherub. Conçue par Gucci Westman Neville, directrice artistique, cette collection printem...

En principe, le make-up artist puise dans sa palette pour trouver les couleurs qui sublimeront le vêtement. Pour une fois, Lancôme propose d'inverser les rôles. Pour ses Lancôme Colour Designs Awards, la marque à la rose a demandé à 10 jeunes stylistes belges rigoureusement sélectionnés dans les deux prestigieuses écoles de mode - l'Académie d'Anvers et La Cambre à Bruxelles - d'imaginer une collection inspirée de sa nouvelle gamme de maquillage Pop Cherub. Conçue par Gucci Westman Neville, directrice artistique, cette collection printemps-été 2007 évoque avec grâce les chérubins du peintre flamand Pierre Paul Rubens. Les Lancôme Colour Designs Awards, qui se déroulaient pour la première fois en Belgique, le 19 avril dernier, dans le cadre prestigieux du Théâtre de la Monnaie, à Bruxelles, ont décerné trois prix. Le prix " Couleur et Texture ", qui récompense l'étudiant qui a le mieux traduit l'esprit de la collection maquillage par les couleurs et les matières utilisées, a été remis à Peter Bertsch (Académie d'Anvers) pour sa collection aux tonalités poudrées et aux matières transparentes. Le prix " Innovation " pour la coupe la plus avant-gardiste, la structure des vêtements ainsi que les matériaux utilisés, a été décerné à Matthieu Blazy (La Cambre), virtuose dans l'art de la construction du vêtement. Quant au troisième prix, baptisé " Féminité moderne ", il est revenu à Marc-Philippe Coudeyre (Académie d'Anvers), dont les modèles traduisaient le mieux l'esprit de la Femme Lancôme. La soirée était rehaussée par la présence d'Inès Sastre, une des égéries de la griffe de beauté. Et les trois lauréats ont été invités à présenter deux de leurs silhouettes, le 22 mai prochain, à Paris, lors de la prestigieuse finale internationale des Lancôme Colour Designs Awards, dotée d'un prix de 10 000 euros, et qui avait couronné, l'an dernier, le travail du créateur britannique Christopher Kane. Pour notre shooting exclusif mode et beauté (voir pages 24 à 29), nous avons repris les mêmes règles du jeu et réuni la palette Pop Cherub et les opus de 9 des jeunes stylistes belges sélectionnés : par une habile mise en scène, chaque double page fait dialoguer trois créations de mode avec la maestria de Bouzouk, international make-up artist pour Lancôme. Ainsi, les silhouettes pastel de Maïa Van Daele, Yu Fukumoto et Annette Kölling s'harmonisent-elles à un maquillage frais et sucré, tandis que les vêtements graphiques de Marc-Philippe Coudeyre, Matthieu Blazy ou encore Amandine Labidoire s'associent à des notes plus colorées. Enfin, les modèles de Sarah de Grunne, Peter Bertsch et Kim Stumpf s'harmonisent à des tonalités bleutées et orangées. Preuve que mode et beauté font toujours un beau mariage. A.T.