Marcel Proust avait sa made-leine. Quelle est l'odeur de votre enfance ?

En Inde, où j'ai vécu jusqu'à 10 ans avec mes parents parce que mon père était moine bouddhiste, on brûle les broussailles partout dans les campagnes. Cette odeur est devenue inoubliable pour moi. Et aussi celle du jasmin qui embaumait l'air à la tombée du soir.
...

En Inde, où j'ai vécu jusqu'à 10 ans avec mes parents parce que mon père était moine bouddhiste, on brûle les broussailles partout dans les campagnes. Cette odeur est devenue inoubliable pour moi. Et aussi celle du jasmin qui embaumait l'air à la tombée du soir. Ma mère aimait Fracas, de Robert Piguet.C'était un parfum de tubéreuse qui lui allait bien : affirmé, ultrafloral. Elle ne le portait que quand elle se sentait particulièrement heureuse : c'était donc aussi le signe d'une journée pleine d'allégresse. La fleur que je préfère, la pivoine, ne sent pas grand-chose. Heureusement, le muguet me console. Nous fêtons notre anniversaire en même temps : lui par sa floraison, moi avec une année de plusàNon, j'oublie. Et puis je ne me parfume jamais sur un tournage : j'aurais trop peur que la fragrance n'interfère avec mon personnage. Maisà Je n'y avais jamais penséàIl est possible que l'inverse soit vrai aussi et que l'on entre mieux dans un rôle grâce à un parfum ? Je tourne en ce moment un film de Chris Columbus dans lequel j'interprète Méduse, la divinité grecque. Peut-être qu'une fragrance iodéeàLorsqu'on aime quelqu'un, on aime aussi son odeur, non ? On peut même être " aveuglé " et ne pas s'apercevoir pendant longtemps que l'autre ne sent pas bonà Et lorsqu'on en prend conscience, c'est souvent le signe que l'on ne s'aime plus ! Cela veut dire que l'on ne doit pas tricher avec son âme. Mais c'est bien mal traduit ! Je vais moi aussi vous répondre par la citation d'un proverbe chinois: " Ce que l'on aime double de valeur lorsqu'on a le plaisir de le partager ". PAR MAÏTÉ TURONNET"Quand on aime quelqu'un, on aime aussi son odeur, non?"