Si vous étiez un tableau...

Un Basquiat, parce qu'on y voit beaucoup de liberté, de gaieté et d'enfance. Et une apparente facilité, alors que ça n'est pas le cas.
...

Un Basquiat, parce qu'on y voit beaucoup de liberté, de gaieté et d'enfance. Et une apparente facilité, alors que ça n'est pas le cas. Un pull bleu marine, tout le monde est mieux dedans. Ce n'est pas Isabelle Adjani qui va me contredire ! Sur 200 personnes interrogées, 199 doivent répondre " les petits pots de colle ". Pour moi, c'est l'odeur du jasmin dans le jardin de mon grand-père, en Argentine. Un jour, j'en ai laissé tremper dans un lavabo pour en faire un parfum et il a vu, consterné, ces fleurs pourrir dans l'eau ! Quand je suis vraiment fâchée, j'arrive à sortir " Pute borgne ! " Il y a un côté méridional qui me plaît dans cette expression. La cigarette. J'aime l'odeur du tabac et du cigare. On ne peut pas faire plus interdit : ça ne vous nourrit pas et ça ne vous hydrate pas. Une boîte d'allumettes. L'idée d'avoir froid m'effraie et je serais incapable de faire du feu sans. En trempant la cendre dans l'eau, j'arriverais à me faire un eye-liner ! L'Eau de Fleurs de cédrat, de Guerlain. Il va se reconnaître... Et aussi le Poupina et l'Eau rose de Klorane, les parfums de mes filles bébés que je continue à leur acheter aujourd'hui. La mauresque, du Pastis avec du sirop d'orgeat. C'est un rituel qui, à peine arrivée en Provence, me met dans le bain. Patrick Modiano. Je le croise de temps en temps dans ma rue, on se fait de minuscules sourires de loin et, après, on fait semblant de ne pas s'être vus. Chaque fois, je me dis que j'ai croisé un grand écrivain, et ça me fait plaisir. J'ai un faible pour les sacs à main, parce qu'on n'a pas besoin de les essayer. Et j'ai la frénésie de tout transporter : regardez, j'ai une paire de chaussettes dedans, je ne sais pas pourquoi ! Mes filles se moquent de moi en disant que j'ai la " sacolite " ! Vu mon grand âge, l'automne ! On sait qu'il y a l'hiver, bientôt, mais la lumière est belle et on peut espérer un été indien. Pour être honnête, je suis Lion, comme Coco Chanel et Yves Saint Laurent, et j'aime l'été, les cigales, l'odeur du thym, du romarin et de l'aïoli, un grand problème dans ma vie, puisque mon fiancé n'aime pas l'ail. Christophe André, l'auteur d' Imparfaits, libres et heureux pour qu'il me donne des conseils sur le développement personnel. ANNE-MARIE QUILLERIET Mes filles se moquent de moi en disant que j'ai la sacolite.