Darial

Où ? Barcelone
...

Où ? Barcelone Quoi ? Dans ce gigantesque bâtiment, au sol en béton et aux palmiers dorés, sont proposés des vêtements et accessoires de mode, mais aussi des livres, de la déco d'intérieur, une galerie et un atelier. Un projet unique et interpellant dans la capitale catalane. Sur environ 1500 m2, des oeuvres d'art contemporain côtoient des objets design signés Muller Van Severen ou Lomography et des centaines de collections de mode allant du milieu de gamme supérieur comme Acne ou APC aux créateurs belges et internationaux tels que Yohji Yamamoto, Raf Simons et Dries Van Noten. L'endroit, qui a ouvert ses portes en 2019 dans le quartier Dreta de l'Eixample, dispose également d'une brasserie moderne qui peut accueillir jusqu'à septante convives. darial.com Où ? New York Quoi ? Fin 2018, le label français Ba&sh a inauguré sa première " boutique expérience " dans le quartier de Nolita à Manhattan. Les fondatrices de la marque, Barbara et Sharon, deux meilleures amies passionnées de mode, se sont lancées il y a quinze ans à Paris. Inspirée par leur histoire, l'adresse new-yorkaise devait être un prolongement de leur mantra : " All things friendship, fun & fashion. " Ainsi, elles y ont installé un dressing de rêve où les clientes peuvent emprunter des pièces gratuitement chaque vendredi, pour tout le week-end. Une fois par mois, une soirée est aussi organisée autour d'une grande table où l'on mange en apprenant le français. Un coin pop-up met par ailleurs en avant le talent et les modèles d'une nouvelle créatrice chaque mois. Bien d'autres manifestations viennent également animer les lieux tout au long de l'année. ba-sh.com Où ? Londres Quoi ? L'an passé, la marque britannique Alexander McQueen a ouvert un nouveau flagship store sur Old Bond Street, à Londres. Sa spécificité ? Un étage complet où fans et étudiants peuvent venir observer le processus de création des collections du label. Y sont dévoilés des documents d'archives, des moodboards, des photos et des croquis des lignes actuelles. Des expositions et des conférences y sont également organisées. Dans un secteur peu enclin à ouvrir ses coulisses, dominé par la peur du plagiat, l'équipe derrière cette maison opte donc pour une approche inédite. Et pour faire en sorte que le public revienne, la déco d'intérieur change chaque saison : la façade et les cabines d'essayage sont à chaque fois décorées de tissus et matériaux en accord avec la nouvelle collection. alexandermcqueen.com Où ? Paris Quoi ? L'Insane est une boutique parisienne se revendiquant gender neutral de luxe. En plus de vendre, l'enseigne entend devenir une sorte de communauté pour les clients de la génération Z et les Millennials qui " osent être uniques, avec assurance et classe ", selon la fondatrice Lyne Zein. Dans cette antre épurée, située dans le IIIe arrondissement, pas de département Homme ou Femme donc, juste des " vêtements pour tous " de labels connus comme Mugler et Helmut Lang ou de jeunes noms tels que le Belge Mats Rombaut et sa collection de baskets (lire par ailleurs). Le magasin accueille par ailleurs, chaque mois, des fêtes organisées en collaboration avec des artistes ou des griffes : une soirée pyjama, un anniversaire avec Helmut Lang comme invité surprise, etc. Bon à savoir: un événement particulier devrait avoir lieu très bientôt, lors de la prochaine Fashion Week, mais les détails restent jusqu'à présent bien gardés. l-insane.com Où ? Paris Quoi ? Fin 2018, Chanel a ouvert une nouvelle boutique, rue Cambon, à Paris, dédiée aux initiatives numériques de la maison. Pour cela, la marque de luxe française s'est associée à la plate-forme de vente en ligne Farfetch afin de développer une application qui offre aux clients une expérience unique de shopping personnalisé. La différence avec les autres enseignes de la griffe? La façon dont les potentiels acheteurs sont accueillis. Grâce aux tablettes munies de l'appli, discrètement réparties dans tout l'espace, les clients peuvent indiquer les pièces et les styles qui les intéressent. Ensuite, un assistant remplit leur cabine d'essayage de modèles sur la base de ces informations. Là, un miroir connecté leur présente également des vidéos de défilés avec les pièces choisies, ainsi que des photos de vêtements et accessoires qui pourraient s'accorder et venir compléter la panoplie (et les achats). Le tout avec comme objectif d'accompagner efficacement chacun vers les meilleurs choix parmi les collections. chanel.com Où ? Los Angeles Quoi ? Il s'agit d'un petit centre commercial dont les boutiques de mode n'accueillent aucune grande marque internationale. Depuis fin 2017, c'est the place to be dans le centre-ville de Los Angeles pour les lignes américaines de niche. On y trouve de tout, des maillots de bain durables aux marques de bijoux en passant par de luxueuses tenues de soirée. Mais le complexe d'immeubles abrite également des restaurants servant des produits locaux, des salons de coiffure et de beauté pour se détendre, des galeries d'art et des espaces de coworking, le tout surplombant la Cité des anges. Un marché exposant les produits d'artisans du coin a même lieu dans la cour tous les dimanches. Des événements culturels, des pop-up thématiques et d'autres manifestations ponctuelles en tous genres rendent le lieu unique et encourage à venir s'y balader régulièrement. rowdtla.com Où ? Londres Quoi ? Depuis fin 2018, COS possède une boutique dans le quartier commercial de Coal Drops Yard à Londres. Contrairement aux autres magasins de la chaîne internationale suédoise, celui-ci rappelle davantage une galerie qu'un lieu de commerce. En plus d'une sélection spéciale de la collection, l'espace accueille en effet des oeuvres d'artistes connus ou émergents. Une manière d'attirer le grand public qui pourra alors découvrir sur place également, outre les articles du label, une série de livres, d'impressions en nombre limité et d'articles d'autres marques. Ce concept vise à donner une idée plus précise du style de vie qu'entend véhiculer la marque. cosstores.com Où ? Tokyo Quoi ? L'année dernière, la griffe de bijoux haut de gamme Tiffany & Co a inauguré un nouveau concept store à Tokyo, différent de tous les autres magasins de la maison. Situé dans la rue Cat à Harajuku, un quartier populaire auprès des jeunes pour ses enseignes de seconde main et de sport, et non pour ses temples du luxe, l'endroit dispose d'un Photomaton, d'un distributeur automatique de parfums, d'un département de gravure sur bijoux et d'un diner américain servant entre autres des bretzels, des beignets et des hot-dogs. En outre, les pendentifs y sont vendus avec un logo de chat particulier, en référence à cet emplacement tokyoïte. Les accessoires provenant de cette adresse devenue mythique deviennent ainsi uniques au monde ! De quoi séduire les jeunes générations. tiffany.com