Pas de restrictions sanitaires pour l'ambiance festive, qui traverse allègrement océans et frontières sous l'égide de Rotganzen. Le collectif néerlandais comble le fossé entre l'art et le design en changeant l'apparence et le contexte des ...

Pas de restrictions sanitaires pour l'ambiance festive, qui traverse allègrement océans et frontières sous l'égide de Rotganzen. Le collectif néerlandais comble le fossé entre l'art et le design en changeant l'apparence et le contexte des objets du quotidien. Leur création la plus désirable? Les boules à facettes "fondues" Quelle Fête. Une idée qui n'est pas nouvelle en soi - en 2018, ils ont déjà remporté un Wallpaper Design Award pour leurs réalisations pour Gufram - mais qui revient aujourd'hui dans une série limitée, lancée sous l'oeil approbateur de la célèbre créatrice Kelly Wearstler aux Etats-Unis. De quoi assurer que tous les projecteurs soient braqués sur le collectif et leurs designs, qui semblent être plus d'actualité que jamais. Avant la pandémie, ces facettes fanées étaient en effet considérées comme une métaphore de la gloire passée de discothèques telles que le Studio 54. Désormais, elles symbolisent plutôt la mélancolie envers une vie nocturne malmenée par les mesures sanitaires, et invitent la fête à la maison pour compenser.