Est-ce parce qu'il n'en finit plus de s'exposer dans les musées - après Anvers, c'est au tour de Paris de lui rendre ...

Est-ce parce qu'il n'en finit plus de s'exposer dans les musées - après Anvers, c'est au tour de Paris de lui rendre hommage - que l'esprit du si secret Martin Margiela semble imprégner la création d'aujourd'hui ? Difficile en tout cas de ne pas penser à lui en voyant cette nouvelle ligne signée Eastpak. D'un blanc immaculé, les sacs sont obtenus à partir de papier kraft recouvert d'une fine couche de latex pour conférer à ce dérivé non tissé de cellulose résistance et imperméabilité. Une matière qui plaira particulièrement aux vegans soucieux de trouver des alternatives au cuir.