A l'heure où les restaurants sont susceptibles de fermer ou rouvrir à tout moment, on assiste au retour d'une pratique née dans les années 50. On doit le " carbecue " aux routiers US ...

A l'heure où les restaurants sont susceptibles de fermer ou rouvrir à tout moment, on assiste au retour d'une pratique née dans les années 50. On doit le " carbecue " aux routiers US qui, lors de longs trajets, utilisaient la chaleur du moteur de leur camion pour se faire cuire un steak. Dans les clubs automobiles, l'idée fait aujourd'hui tache d'huile. Du papier aluminium suffit à faire un festin. " Pour avoir votre filet de porc doux et juteux, vous pouvez compter 300 km. Pour réchauffer une quiche, 50 km suffisent souvent déjà ", peut-on lire sur le site du magazine Navigato. Sans oublier de préciser: " Les possibilités sont infinies et dépassent les choix dans les restaurants routiers, aussi bien en qualité qu'en diversité. " Et la sécurité? La plate-forme souligne qu'il faut faire attention à ne pas entraver le fonctionnement du moteur. Tenté? A vous de voir, nous déclinons toute responsabilité...