Renseignements.

Ambassade de Chine, 443-445, avenue de Tervuren, à 1150 Bruxelles. Tél. : 02 771 33 09. Internet : www.chinaembassy-org.be
...

Ambassade de Chine, 443-445, avenue de Tervuren, à 1150 Bruxelles. Tél. : 02 771 33 09. Internet : www.chinaembassy-org.be Formalités. Un passeport valable 6 mois après la date du retour ainsi qu'un visa sont nécessaires. Pour le visa touristique : compter 4 jours ouvrables sur présentation d'un formulaire de demande, d'un passeport, d'une photo d'identité et le paiement de 30 euros. Service consulaire, 400, bd du Souverain, à 1160 Auderghem. Tél. : 02 779 43 33. Langues. Le mandarin et l'anglais (dans les hôtels). Monnaie. Le yuan renmimbi ou RMB (la monnaie du peuple). 1 euro = 10,05 RMB. Vaccins. Aucune vaccination n'est exigée au départ de l'Europe. Sont recommandés les vaccins contre l'hépatite B, la fièvre typhoïde, le tétanos. Téléphoner. Pour appeler de la Belgique vers la Chine, faire le + 86. Indicatif de Shanghai : 21. Décalage horaire. 6 heures en été et 7 heures en hiver. Saisons idéales. Le printemps et l'automne. Y aller. Au départ de Bruxelles, Lufthansa assure 9 vols hebdomadaires vers Shanghai via Francfort et 7 vols hebdomadaires via Munich. Le service à bord demeure à son meilleur niveau grâce à un fort ratio d'hôtesses par passager. En classe affaires, les passagers apprécieront le siège couchette (vous n'êtes pas dérangé par l'inclinaison du siège précédent), l'écran individuel et la qualité des menus servis. A partir de 768 euros (hors taxes) aller/retour en classe économique et 3 077 euros (hors taxes) en classe affaires. Agences de voyages ou Lufthansa. Tél. : 070 35 30 30. Fax : 02 745 44 76. Internet : www.lufthansa.be Se loger. Sheraton Grand Tai Ping Yang Hotel. Chambres et appartements, d'un modernisme sobre. Un raffinement de bon ton, un équilibre parfait des goûts. Les nuits y sont douces à l'image du nounours en peluche qui trône sur le lit (à emporter comme souvenir). Le Sheraton s'inscrit dans un environnement où le shopping est bien tentant. Vous pouvez aller vous ruiner au magasin de l'Amitié ou choisir les petites boutiques qui vendent chaussures, chemises, cravates... et copies de DVD pour 3 sous. La cuisine est variée. Italienne au restaurant Giovanni, chinoise au jardin d'Emeraude, japonaise chez Hanano. L'équipe qui constitue l'hôtel lui ressemble : chaleureuse et prévenante. 496 chambres et suites à partir de 200 euros en chambre double. 5, Zunyi Nan Road, à Shanghai. Tél. : + 86 21 6275 8888. Internet : www.starwood.com et www.sheratongrand-shanghai.com Hôtel Shangri La Hangzhou. Le Shangri La est conçu comme un lieu où s'adonner au farniente. L'hôtel surplombe le lac de l'Ouest, un des hauts lieux favoris des empereurs Ming. A l'heure du dîner, le restaurant est le théâtre d'une chorégraphie parfaite. On vient y déguster les nourritures célestes (toutes les cuisines chinoises). Le personnel est efficace et va droit à l'essentiel. 78, Beishan Road, à Shanghai. Environ 200 euros en chambre double. Tél. : + 86 571 8707 7951. Fax : + 86 571 8707 3545. E-mail : slh@shangri-la.com. Internet : www.shangri-la.com Hôtel Sheraton Suzhou. Le Sheraton joue sur le registre étonnement : une rampe conduit à la réception au troisième étage, les restaurants sont au deuxième étage. On est un rien déconcerté quand, le premier jour, on cherche sa chambre. Le restaurant " Garden Brasserie " est une affaire bien rodée : de jeunes femmes aux sourires immuables servent les touristes shanghaïens en goguette, les Occidentaux venus travailler dans la région et les touristes amoureux des jardins. A partir de 200 euros en chambre double. 259, Xin Shi Road, Suzhou, Jiangsu Province. Tél. : + 86 512 6510 3388. Fax : + 86 512 6510 0888. E-mail : Sheraton.suzhou@starwoodhotels.com Se restaurer. Yé-Shanghaï. Un endroit " tendance " et une adresse sûre. Choisissez les crevettes enrobées de farine de riz, un genre de gros ravioli. Et les dim sum réputés, des boulettes de pâte farcies de crevettes, de porc ou de b£uf avec du sésame broyé. Délicieux aussi le suprême aux huit trésors (morceaux de poulet aux jeunes oignons et au gingembre accompagnés de sept sortes de légumes). A partir de 15 euros par personne pour le déjeuner et 30 euros par personne pour le dîner (vin compris). 338, Huang Pi Nan Road, Xintiandi, à Shanghai. Tél. : + 86 21 6322 2323. E-mail : yss@elite.concepts.com Bar Cloud 9. Le plus haut bar du monde, au 87e niveau de la tour Jinmao. Eclairage tamisé pour mieux apprécier une vue à 360° sur la ville. Vins au verre, dim sum... Ouvert du lundi au vendredi, de 18 à 2 heures du matin. Voyagistes. Kuoni propose plusieurs possibilités de circuit dont : " Chine rouge et or ", 10 jours/8 nuits à partir de 1 266 euros par personne en pension complète, sur vols Lufthansa. " Eternel printemps du Yunnan ", 15 jours/13 nuits à partir de 2 897 euros par personne en pension complète, avec les vols Air France. " L'Empire du Milieu ", 16 jours/ 14 nuits à partir de 3 036 euros par personne en pension complète, avec les vols Air France. Possibilité d'élaborer son voyage à la carte. Renseignements et réservations, tél. : 0820 05 15 15 et agences de voyages. Internet : www.kuoni.fr A Bruxelles : agence de voyages TQ3. Internet : www.tq3direct.be A rapporter. Des jades, des porcelaines, thé vert, couettes en soie, pinceaux pour la calligraphie, statuettes et pins Mao au marché aux puces : Dongtai Lu, Liuhekou Lu. Soieries à des prix intéressants (3 euros le mètre) : marché aux tissus de Dongjiadu Lu, 118, Dongjiadu Lu. Racines de ginseng et herbes médicinales dans la plus grande pharmacie traditionnelle de la ville : Shanghai Tonghanchun store, 20, Yuyuan Xinlu. Marché aux thés : dans chaque échoppe, vous pouvez en déguster. Datong lu. A voir. Nanjing lu : l'artère la plus commerçante de Shanghai : fast-foods, cinémas, grands magasins ; depuis 1999, une portion de 1 kilomètre est réservée aux piétons. Le musée, " le panier " comme l'ont surnommé les shanghaïens, une structure d'avant-garde qui abrite (place Renmin) l'une des plus belles collections au monde d'art chinois. En face, le nouvel opéra de Shanghai, conçu par un Français, Jean-Marie Charpentier, se visite aussi. Hangzhou : à 180 km au sud-ouest de Shanghai, Hangzhou doit sa renommée à son site exceptionnel entre le lac de l'Ouest et les collines qui disparaissent dans la brume. 500 familles cultivent depuis 1 200 ans le Longjing cha ou thé du Puits du Dragon. On fait 16 récoltes par an mais c'est la première récolte, début avril, quand les jeunes pousses sont gorgées de sève, qui est la meilleure. On les appelle les " pousses d'or ", elles donnent un thé vert, le " thé de l'empereur " vendu 320 euros les 100 grammes. Wuzhen : à 2 heures de route de Shanghai, ce village de 20 000 habitants doit sa richesse à la proximité du Grand Canal impérial. Vieux de mille ans, Wuzhen bien isolé (la route fut construite il y a trois ans), fut sauvé par sa pauvreté. Le village a conservé son aspect du XVIIIe siècle et ses pierres des ponts centenaires. On entre par une gigantesque porte en bois en acquittant un péage de 60 yuans (6 euros). Sur les voies d'eau et dans les ruelles, seuls les sampans et les bicyclettes sont autorisés. On visite la distillerie Gao Gongsheng qui fait fermenter et vieillir en jarre, du riz gluant. On obtient un alcool de riz local " bei nomi jiu " qui titre à 12°. A lire. " Shanghai cartoville ", de quartier en quartier, pour tous les goûts et tous les budgets, Gallimard ; " Le Voyage en Chine ", à travers 7 siècles d'histoire, des voyageurs (missionnaires, marchands, militaires, diplomates, scientifiques, journalistes et simples touristes) s'aventurèrent dans l'Empire du Milieu. Ils nous convient à faire un grand voyage à travers l'histoire de la Chine, Robert Laffont, collection Bouquins. n