Lorsqu'on naît dans une famille d'artistes et de musiciens et qu'on fait carrière dans le théâtre et le cinéma, les chances d'habiter dans le magnifique quartier de Frederiksberg, à Copenhague, sont grandes. Nomade dans l'âme, Paprika Steen a souvent déménagé avant de finalement s'installer, il y a quelques années, dans ce quartier de la capitale danoise, celui de son enfance et où l'actrice se sent désormais véritablement chez elle. Il faut dire qu'entre la programmation de spectacles très riche, le jardin de Frederiksberg et la touche new-yorkaise palpable, il y a de quoi s'y plaire. L'artère principale, Gammel Kongevej, lui rappelle le quartier de l'Upper West Side à New York, berceau des intellectuels, des acteurs et des artistes. Ce sont plus particulièrement ses immeubles bas, ses petites boutiques de designers et son nombre incalculable de restaurants qui font écho à l'atmosphère de Manhattan. Lorsque l'opportunité d'emménager dans un immeuble de type classique dans cette partie de la ville s'est présentée, ce...

Lorsqu'on naît dans une famille d'artistes et de musiciens et qu'on fait carrière dans le théâtre et le cinéma, les chances d'habiter dans le magnifique quartier de Frederiksberg, à Copenhague, sont grandes. Nomade dans l'âme, Paprika Steen a souvent déménagé avant de finalement s'installer, il y a quelques années, dans ce quartier de la capitale danoise, celui de son enfance et où l'actrice se sent désormais véritablement chez elle. Il faut dire qu'entre la programmation de spectacles très riche, le jardin de Frederiksberg et la touche new-yorkaise palpable, il y a de quoi s'y plaire. L'artère principale, Gammel Kongevej, lui rappelle le quartier de l'Upper West Side à New York, berceau des intellectuels, des acteurs et des artistes. Ce sont plus particulièrement ses immeubles bas, ses petites boutiques de designers et son nombre incalculable de restaurants qui font écho à l'atmosphère de Manhattan. Lorsque l'opportunité d'emménager dans un immeuble de type classique dans cette partie de la ville s'est présentée, celle qui joué dans Festen de Thomas Vinterberg et Les Idiots de Lars von Trier n'a donc pas hésité un instant. L'architecture luxueuse des lieux et l'incroyable lumière naturelle ont facilité sa décision. Et le réaménagement de l'endroit lui a permis d'en faire un logement chaleureux et stylé, où l'art et les couleurs apportent une touche très personnelle. Paprika Steen a connu à Frederiksberg " une enfance chaotique et festive ". Son beau-père, le peintre Jens Nordsø, a largement contribué à l'ambiance régnant à l'époque dans le foyer. " C'était une maison d'artistes, explique Paprika Steen. Nous n'avions pas beaucoup d'argent, deux à trois personnes logeaient dans chaque chambre ; il y avait trois chats et une foule d'invités en soirée. Les odeurs de peinture à l'huile, de cigarettes et de nourriture y étaient constantes. Les amis allaient et venaient et l'ambiance musicale était très internationale. " Les murs étaient recouverts des oeuvres de Jens Nordsø, qui ont joué un rôle majeur dans la vie de l'actrice en influençant sa vision des couleurs. Elles lui ont toujours servi de fil rouge pour le choix des teintes de son intérieur. " Je suis convaincue que lorsqu'on choisit des tons et des oeuvres d'art avec son coeur, l'harmonie ne peut qu'être au rendez-vous ", avance-t-elle. Aujourd'hui, l'habitation de Paprika Steen est située au dernier étage d'un beau bâtiment dont chaque appartement possède de hauts volumes, rendant l'ascension jusqu'au quatrième étage plutôt éprouvante... En bon état et fraîchement repeint, l'endroit n'a subi que quelques rénovations superficielles. Les sols vernis ont été sablés et blanchis tandis que la baignoire a été supprimée pour faire place à un fauteuil, cher à l'actrice. Il règne ici une atmosphère internationale oscillant entre Paris, Madrid, Amsterdam et Bruxelles. L'étroit hall d'entrée divise l'ensemble de façon classique et la porte du milieu mène à trois belles pièces en enfilade aux plafonds en stucs, séparées les unes des autres par de larges portes coulissantes. Le séjour dispose d'une baie vitrée romantique. Au plafond, le lustre apporte une touche glamour, ce qui a le don d'amuser Paprika puisque celui-ci est en plastique. Meuble fétiche de l'habitante, le tabouret orange Offcut Stool Fluoro de Tom Dixon voyage aux quatre coins de l'espace. Quant aux étagères, solides et modulables, elles permettent de créer différents styles selon la manière dont on les combine. De petites curiosités pleines de fantaisie sont disséminées çà et là. Dans un coin de la chambre à coucher, on trouve un objet auquel Paprika tient beaucoup. Cette lingère appartenait à sa mère, Avi Sagild, actrice également, qui l'a emmenée avec elle lors de son déménagement des Etats-Unis au Danemark. Située à l'extrémité du long couloir, la cuisine est lumineuse et charmante et diffère des aménagements traditionnels. Les fourneaux prennent ainsi place au centre et la propriétaire adore y préparer de bons petits plats. Elle a tenu à conserver un des meubles d'origine pour faire un clin d'oeil au passé du lieu, et celui-ci contraste à merveille avec le reste de l'aménagement. Vibrante, personnelle et artistique : l'ambiance se veut très bohème. Le style nordique traditionnel, à la palette de nuances neutre, que le monde entier adore ou abhorre, s'y retrouve finalement assez peu. Les murs sont, certes, blancs mais les couleurs, mélangées avec subtilité, mènent la danse et éloigne ce projet des stéréotypes scandinaves. Lorsqu'elle craque pour un ton ou un objet de décoration, Paprika Steen ne se soucie jamais de sa compatibilité avec les autres et c'est ce qui fait le charme de son home sweet home. On pourrait croire que son penchant pour les tons vifs - et particulièrement pour le rose - puisse mener à l'overdose mais rien n'est moins vrai. Malgré une grande diversité d'oeuvres artistiques, d'éléments de mobilier, de pièces héritées et une palette sans complexes, l'ensemble fonctionne harmonieusement. PAR SISTERS AGENCY" JE SUIS CONVAINCUE QUE LORSQU'ON CHOISIT DES TONS ET DES oeUVRES D'ART AVEC SON CoeUR, L'HARMONIE NE PEUT QU'ÊTRE AU RENDEZ-VOUS ! "