Quand il s'investit dans la mode et/ou le lifestyle, le label Coke light ne manque guère de pétillance. Sans jeux de mots faciles, on pourrait même dire que ça " bulle " drôlement de ce côté-là. Les plus grands maestros de l'allure ont d'ailleurs, au fil du temps et des tendances, exploité de mille manières la bouteille " taille de guêpe " qui remonte au xixe siècle, la canette colorée lancée à l'aube des années 1970 ou le logo Art déco du fameux soda.
...

Quand il s'investit dans la mode et/ou le lifestyle, le label Coke light ne manque guère de pétillance. Sans jeux de mots faciles, on pourrait même dire que ça " bulle " drôlement de ce côté-là. Les plus grands maestros de l'allure ont d'ailleurs, au fil du temps et des tendances, exploité de mille manières la bouteille " taille de guêpe " qui remonte au xixe siècle, la canette colorée lancée à l'aube des années 1970 ou le logo Art déco du fameux soda. En ce printemps 2003, l'opération " Coke light Fashion Edition " ne déroge pas à l'esprit d'entreprise du limonadier. Coke light a en effet demandé à cinq valeurs sûres de la mode belge, û Veronique Branquinho, Elvis Pompilio, Raf Simons, Bernhard Willhelm et Walter Van Beirendonck û de concevoir chacun(e) une ligne d'accessoires. Une ligne où leur puissance créative et leur savoir-faire vestimentaire rejoignent pile-poil le profil de Coke light (s'exprimer sans en-traves, préserver son identité, développer l'estime de soi, séduire sans chichis et se la jouer un brin sophistiquée). Pari pris et tenu... avec un panache certain, car les cinq acteurs de la scène du style belge ont joué leur rôle à merveille. En d'autres termes, ils ont imaginé, via la patte qui leur est propre, non seulement de relooker les canettes Coke light (800 000 canettes reçoivent ainsi un profil hyperpointu et seront distribuées dans tous les endroits " in " û à ce propos, reportez-vous à la page 63 de notre magazine) mais aussi de développer des accessoires exclusifs, en rapport direct avec la philosophie du " Have a great break ", le slogan fétiche de Coke light. Tout cela sous l'égide d'un thème particulièrement attrayant, puisqu'il s'agit de celui de la séduction. " Nous voulions mettre en évidence le lien qui unit Coke light et la mode, en particulier l'idée de confiance en soi, d'expression et de réalisation personnelles, déclare Ides Ticket, Senior Brand Manager chez Coke light et " papa " de la " Coke light Fashion Edition ". Par définition, nous sommes une marque jeune et notre choix s'est d'abord porté sur la deuxième génération des designers belges tel que Raf Simons dont le talent et l'inventivité se révèlent particulièrement percutants. Raf nous a également présenté les autres partenaires du projet ( NDLR : Veronique Branquinho a travaillé plusieurs années avec Raf Simons ; Bernhard Willhelm vient aussi de l'Académie d'Anvers où Walter Van Beirendonck était le professeur de Raf, etc.). Nous n'avons cependant pas oublié la première vague de la création belge qui, pour nous, est parfaitement incarnée par Walter et Elvis Pompilio. Ces deux artistes furent, en effet, parmi les premiers à donner à la mode belge une envergure internationale. " Un cocktail bien frappé et dont le punch repose évidemment sur l'enthousiasme des cinq maestros de l'allure qui, pour le projet, avaient carte blanche. Sur un mode simultanément serein, sensuel et stylé, Veronique, Elvis, Raf, Bernhard et Walter ont donc respectivement réalisé des bougies " Light my Fire " empreintes de mys-tère et de raffinement, des bonnets pas benêts en forme de mini-pull-over, des draps de plage estampillés " Black Palms " en référence à une île paradisiaque, des matelas gonflables fun û ornés d'une jolie blonde à la plastique impec' û et enfin, des sweat/tee-shirts à messages de paix. " Il s'agit d'éditions limitées û 250 pièces par designer û qui ne seront pas vendues dans les commerces traditionnels, précise Ides Ticket. De cette façon, les différents objets griffés Coke light conserveront toute leur exclusivité et leur fraîcheur, en sus d'un aspect " collector " qui ajoute une juste note de pérennité à l'ensemble. " Envie d'étancher votre soif d'infos ? Sachez que ces pièces hors du commun seront mises en vente le 31 mai prochain dans les villes de Bruxelles, Liège et Anvers, lors du " Coke light Fashion Day " (Internet : www.cokelight.be).M.H.