Elle figure sur la to-do list de votre dernier jour de boulot, avant un break estival: l'impérieuse nécessité de rédiger une réponse automatique d'absence de bureau. Un "out of office" risible si, comme beaucoup, vous n'avez plus eu le droit d'y mettre les pieds depuis plus d'un an.
...

Elle figure sur la to-do list de votre dernier jour de boulot, avant un break estival: l'impérieuse nécessité de rédiger une réponse automatique d'absence de bureau. Un "out of office" risible si, comme beaucoup, vous n'avez plus eu le droit d'y mettre les pieds depuis plus d'un an. Mais quoi qu'il en soit, place à l'été... et ses challenges. Après des mois de vie sous injonctions, on aurait pu croire que ces défis du genre "28 jours de règles à suivre", formatés pour a) faire perdre du poids, b) muscler les fesses, ce qui n'est pas forcément pareil ou c) retrouver un mental d'acier, allaient se prendre un bide. Mais à voir la persistance avec laquelle les intelligences artificielles qui pilotent le contenu des feeds sur mon téléphone continuent à me suggérer ces programmes, il faut croire que la nature humaine prend plaisir à se faire recadrer. Il y en a un toutefois qui a retenu mon attention, pas grâce aux algorithmes de Facebook, qui pourtant connaît l'existence du félin dont je squatte la maison. C'est un de mes collègues, dont l'humour caustique m'a manqué pendant le confinement, qui m'a suggéré ce cahier d'exercices permettant, en 30 jours, de devenir... un chat. Le propos est ironique bien sûr puisque l'auteur commence par envoyer balader toute notion même de calendrier arbitraire, à suivre au pied de la lettre. En jouant à se mettre dans la tête de son poilu et à imaginer les questions qu'il se pose en nous regardant, Stéphane Garnier nous force à nous interroger sur l'inutilité de certaines activités et le ridicule de nos comportements. Il rappelle qu'il n'y a pas de mal à se laisser porter par notre bon vouloir, à condition qu'il ne heurte personne. Alors, que cet été soit vôtre!