COLOMBIE LE RENOUVEAU

Cartagena de Indias, la perle créole de la Colombie, redevient fréquentable ! Même les Américains les plus frileux viennent se frotter à ce mirage en Technicolor, défilant de ruelles en plazas au rythme de la cumbia. Au-dessus des maisons aux arabesques andalouses des colons pilleurs de l'or des Incas s'élèvent les coupoles des églises, actions de grâce pour tant de richesses. Les Espagnols en firent, à coups de monumentales fortifications, la cité la plus jalousement gardée de leur empire. Avant que l'indépendance la couvre au XIXe siècle d'opulents palais... Une beauté aujourd'hui parée et fardée aux chaudes couleurs des Caraïbes. J.-P.B.
...

Cartagena de Indias, la perle créole de la Colombie, redevient fréquentable ! Même les Américains les plus frileux viennent se frotter à ce mirage en Technicolor, défilant de ruelles en plazas au rythme de la cumbia. Au-dessus des maisons aux arabesques andalouses des colons pilleurs de l'or des Incas s'élèvent les coupoles des églises, actions de grâce pour tant de richesses. Les Espagnols en firent, à coups de monumentales fortifications, la cité la plus jalousement gardée de leur empire. Avant que l'indépendance la couvre au XIXe siècle d'opulents palais... Une beauté aujourd'hui parée et fardée aux chaudes couleurs des Caraïbes. J.-P.B. Ambassade de Colombie, 96A, avenue F.D. Roosevelt, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 649 56 79. www.emcolbru.org Transport : Avianca. Tél. : 02 735 83 48. Destination via Bogota. Vol quotidien Bruxelles-Madrid-Bogota. www.avianca.be Le meilleur chef du monde 2010 - selon ses pairs - est aux fourneaux du restaurant Noma, dans le port de Copenhague. René Redzepi (lire aussi Le Vif Weekend du 8 octobre dernier) jongle avec les saveurs iodées, les baies et les céréales, les étoiles Michelin et les Bocuses d'or, et les " globo-foodingues " sont fous de ces goûts nordiques tous frais et craquants. À Norrebro, un hot district devenu " hip ", Christian Puglisi, ex-second de René, les fait twister radicalement au Relae, entre nourritures marines et végétariennes. Dans la porcelaine du Royal Copenhagen Café, ils croquent des " smushis ", version nipponne du traditionnel smorrebrod, et l'épatant marché bio Torverhallern s'est refait une beauté pour rouvrir cet été avec un méga Food Festival (www.copenhagencooking.com) où ils seront tous réunis. J.-P.B. 140 euros la nuit en chambre double au CPH Living, étonnant hôtel design flottant à Christianhavn (tél. : +45 6160 8546, www.cphliving.com). SAS Airlines effectue des vols vers Copenhague. www.flysas.comAux merveilles d'une cité sacrée que les flots du Mékong baignent comme une bénédiction, l'ancienne capitale royale du Laos mêle aux charmes d'un passé colonial la grâce fragile de ses habitants. Une inaltérable séduction que tous les hôteliers mettent en scène pour le plaisir de visiteurs anonymes ou célèbres, tels Mick Jagger ou Bettina Rheims. Dernier-né de ces exercices de style néo-indochinois, le Luang Say Residence : bois exotiques, colonnades et stucs ouvragés, vérandas aux balustrades découpées et baldaquins gréés de moustiquaires gonflées par la brise. Une pause hors du temps. J.-P.B. Villas ou appartements à louer (www.mekongestate.com) pour contempler les flots et manger délicieusement bio et cru au tout nouveau Éléphant Vert (Ban Vat Nong). Ambassade du Laos : 19-21, avenue de la Brabançonne, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 740 09 50. www.ambalaobx.yucom.be Jet Airways (via Delhi et Bangkok) et Brussels Airlines (via Berlin, Bangkok) effectuent des vols vers Luang Pradang. www.jetairways.com et www.brusselsairlines.com C'est l'actu géographique de l'année : Mayotte devient le 101e département français et cesse de jouer les modestes doublures des îles Maurice, de Madagascar, de la Réunion ou des Seychelles, ses voisines de l'océan Indien. Elle assume son look de beauté nature : des plages blondes ourlées de cocotiers, un lagon vert émeraude fermé comme un bijou, une brousse plantée de baobabs où jouer les explorateurs, et quelques hôtels-paillottes délicieusement roots. On s'y pose pour nager avec les tortues ou les dauphins, gravir les pentes luxuriantes du mont Choungui, et vagabonder le long des demeures coloniales de Dzaoudzi, la capitale. N.C. Chez Terres d'aventure : Mayotte ou l'île sous la lune, à partir de 1 350 euros la rando-lodge de 7 jours et 6 nuits, comprenant l'hébergement en bivouac de charme ou lodge, en demi-pension, les randos avec guide. Terres d'aventure : 23, chaussée de Charleroi, à 1060 Bruxelles. Tél. : 02 543 95 60. www.terdav.com. Transport : liaisons avec la Réunion, Maurice, les Comores, Madagascar. L'aéroport de Dzaoudzi est sur Petite-Terre. Ambassade de France : 65, rue Ducale, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 548 67 11. www.ambafrance-be.org. Office de tourisme : www.mayotte-tourisme.com. Parc national des Volcans, nord-est du Rwanda, 3 500 mètres d'altitude : c'est dans les brumes de ce petit sanctuaire vert émeraude, à la frontière avec le Congo et l'Ouganda, que vivent les derniers gorilles des montagnes. L'éthologue américaine Dian Fossey a consacré sa vie à leur préservation ; il est désormais possible, au pays des mille collines qui panse peu à peu les plaies de son génocide de 1994, de suivre ses traces. Après plusieurs heures de randonnée dans la jungle, par petits groupes de huit personnes au maximum escortés de guides expérimentés, le visiteur se poste à sept mètres de distance d'un groupe de primates, pour en observer discrètement le mode de vie : jeux, rôle du mâle dominant, éducation des plus jeunes... Cette rencontre tropicale est unanimement décrite comme " un choc inoubliable " par les rares privilégiés qui ont eu la chance de la vivre. Et le prix de l'aventure est à la hauteur de son émotion. F.-R.G. Ambassade du Rwanda : 1, avenue des Fleurs, à 1150 Bruxelles. Tél. : 02 763 07 21. www.ambarwanda.be Pour les informations pratiques concernant les gorilles : www.rwandatourism.com/fr/primate.htm Bruxelles Airlines effectue des vols vers Kigali. www.brusselsairlines.comSi vous comptez vous rendre au pays des All-Blacks et des Maoris entre le 9 septembre et le 23 octobre prochain, ne tardez pas : les agences spécialisées sur la destination affichent déjà presque complet ! Douze heures de décalage horaire vous séparent de la Coupe du monde de rugby 2011 et d'un vrai retour à la nature entre fjords et montagnes, vastes prairies et lodges au dépouillement ultrachic. Notre préféré : le Matakauri Lodge, près de Queenstown, retraite hédoniste récemment rénovée et classée Relais et Châteaux, dont les onze suites s'offrent au panorama sauvage et montagneux du lac Wakatipu. N.C. Ambassade de Nouvelle-Zélande : 31, avenue des Nerviens, à 1040 Bruxelles. Tél. : 02 512 10 40. www.nzembassy.com/belgium. Air New Zealand assure le vol Bruxelles - Wellington via Londres et Auckland. www.airnewzealand.comIci, rien ne change, c'est pour cela qu'on vient. Situé à l'extrémité de Long Island, à l'est de New York, Montauk résiste vaille que vaille à l'invasion people des Hamptons. La même minigare, des maisons de bois face à l'océan, des pêcheurs, des surfeurs, le phare, et la nature dans toute sa beauté. Mix de DJ et apéro parties se font plus fréquents depuis que le Surf Lodge, vieux motel, a ressuscité en hôtel bar. Une seconde auberge aussi typique, le Crows Nest, repris par la clique du Jane's de Manhattan, se prépare à son tour à un lifting on ne peut plus hype. Mais, chut, on ne vous a rien dit. A.O. Ambassade des États-Unis : 27, boulevard du Régent, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 508 21 11. Brussels Airlines, Air France (via Paris) ou encore Delta Airlines effectuent des vols quotidiens vers New York. Amerigo Vespucci fut le premier à le décrire, Charles Darwin le visita au XIXe siècle et Penélope Cruz et Javier Bardem y ont passé leur lune de miel l'été dernier. Situé au large de Natal, dans le nord-est du Brésil, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, l'archipel Fernando de Noronha est une série de confettis verts posés sur l'immensité bleue de l'Atlantique. Les tortues et les dauphins s'y ébaudissent sur des plages immenses et sauvages, sous l'£il des rares - préservation de l'environnement oblige - et plutôt fortunés touristes. L'un des spots écolos de l'année. G.CA. Ambassade du Brésil : 350, avenue Louise, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 626 34 60. www.brasbruxelas.be Vol : TAP (via Lisbonne et Recife ou Natal). À partir de ces deux villes, on peut atteindre Fernando de Noronha (1 heure de vol). www.flytap.comPAR NATHALIE CHAHINE AVEC JEAN-PASCAL BILLAUD, GÉRALDINE CATALANO, FRANÇOIS-RÉGIS GAUDRY ET ALICE D