Imaginez un teint ambré, nimbé d'un hâle plus vrai que nature obtenu, non pas sous les tropiques, mais ici, en trois secondes chrono ! Cette promesse, la Terracotta de Guerlain, reine-mère des poudres de soleil, la tient depuis trente ans. L'occasion pour ce mythe - il s'en vend une toutes les vingt secondes dans le monde - de se réinventer, le temps d'une édition collector, mais aussi de laisser Olivier Echaudemaison, directeur créatif de la maison parisienne, distiller ses conseils d'utilisation, valables pour tous les " bronzers " du marché.
...

Imaginez un teint ambré, nimbé d'un hâle plus vrai que nature obtenu, non pas sous les tropiques, mais ici, en trois secondes chrono ! Cette promesse, la Terracotta de Guerlain, reine-mère des poudres de soleil, la tient depuis trente ans. L'occasion pour ce mythe - il s'en vend une toutes les vingt secondes dans le monde - de se réinventer, le temps d'une édition collector, mais aussi de laisser Olivier Echaudemaison, directeur créatif de la maison parisienne, distiller ses conseils d'utilisation, valables pour tous les " bronzers " du marché. C'est qu'en trois décennies, le galet couleur soleil est devenu pour de plus en plus de marques un pilier estival. L'erreur à ne pas commettre ? Choisir sa terre de soleil trop foncée - idéalement un ton, voire deux au-dessus de sa carnation naturelle maximum - ou trop pailletée. Ce qui peut être joli sur les bras et le décolleté paraîtra artificiel sur le visage, les UV ayant tendance à matifier la peau. On évitera aussi de la prendre pour ce qu'elle n'est pas, une poudre libre à appliquer partout ! " La poudre bronzante est là pour sculpter et rehausser le hâle, détaille Oliver Echaudemaison. Dorer la peau par touches pour un effet bonne mine. On va donc la travailler sur les bombés du visage en dessinant un " 3 ", du front aux pommettes puis des pommettes au menton en redescendant ensuite le long du cou. " L'édition limitée Sun Celebration, à la fois bronzer et blush, permet de réveiller un peu plus le hâle en travaillant la teinte rose sur le sommet des joues, l'orange et l'or qui trône en son centre pouvant également servir d'ombre à paupières. Chez Maybelline aussi, la Terre Indienne classique, un best-seller en Belgique, s'allie à un blush, le tour de main idéal consistant à appliquer le bronzer en diagonale en suivant la ligne sous les pommettes pour faire ressortir la structure du visage avant de balayer le haut des joues avec le blush. Forte de son expertise, la maison Guerlain a en plus décidé cette année de mettre le soleil en tube en lançant un fluide à la texture poids plume. Alors que chez Giorgio Armani, le fond de teint Maestro passe à l'heure d'été avec une version Liquid Summer - une teinte universelle infusée de micro nacres dorées -, la marque bio Une propose un sérum bronzer Sun Ideal qui hydrate en profondeur et maquille en toute transparence. Le genre d'outil entre soin et make-up que l'on a vu apparaître déjà chez Dior l'an dernier et chez Chanel aujourd'hui dans le sillage de nouvelles poudres saisonnières. Ainsi, chez Dior, la gamme Nude Tan possède désormais deux versions extra-mattes pour un simili-bronzage brut, dénué d'artifice. Chez Chanel, c'est la famille des Beiges qui s'agrandit temporairement avec deux trios de poudres à utiliser ensemble - mélangées à l'aide d'un pinceau kabuki - ou séparément - en travaillant les différentes " tranches " avec le pinceau plat en demi-lune fourni. La marque japonaise Shiseido a elle aussi mis au point un trio de couleurs - un beige pour unifier le teint, un brun pour créer du contraste et un blush pour donner de la vie - dans quatre nuanciers différents. Chez Givenchy, la troisième édition de la ligne Croisière fait la part belle à une version XXL de la Poudre Bonne Mine qui, balayée sur les reliefs du visage, donne un teint gorgé de soleil sans effet de matière. Autant de bons copains de vacances qui se marieront avec des rouges à lèvres, des ombres à paupières et des vernis corail, bronze ou doré. Pour un été vitaminé. PAR ISABELLE WILLOT