Renseignements.
...

Renseignements. * Pas d'office du tourisme en Belgique. * Office du tourisme de Cuba à Paris. Tél. : + 33 1 45 38 90 10. Internet : www.cubatravel.cu * Consulat et ambassade de Cuba en Belgique, 77, rue Roberts-Jones, à 1180 Bruxelles. Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h 30 à 12 h 30. Tél. : 02 343 00 20. Fax : 02 343 71 46. E-mail : consulado@embacuba.be Formalités. * Passeport d'une validité de 6 mois après la date de retour. * Carte touristique. Faisant fonction de visa, elle s'obtient immédiatement à l'ambassade de Cuba ou via les agences de voyages. Son prix est de 22 euros. On peut également l'obtenir à l'arrivée à l'aéroport cubain, mais l'attente sera encore plus longue. L'adresse du logement sur place doit être indiquée sur la carte. Tatillonne, l'administration cubaine des douanes vérifie. * A la fin du voyage, attention à l'exportation très contrôlée de cigares. Maximum 23 pièces par personne sans facture. Pour rapporter des £uvres d'art, il est impératif de présenter un certificat officiel obtenu auprès de l'administration locale. Lors du départ, une taxe de +/- 20 euros par personne sera encore réclamée en monnaie locale à l'aéroport. Vaccins. * Bon état sanitaire. Aucun vaccin n'est obligatoire mais il est souhaitable d'être vacciné contre le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite et la typhoïde. Une protection contre l'hépatite virale (A et B) est un plus. Le paludisme est absent de l'île. Langue. * L'espagnol. Monnaie. * Le dollar américain n'a plus cours et n'est plus accepté à Cuba, même s'il reste l'étalon de référence. Deux monnaies coexistent : le peso convertible vaut 1 dollar (0,80 euro) et le peso cubain, réservé aux Cubains, vaut 23 fois moins. L'euro est changé partout (environ 30 pesos pour 1 euro). Situation. * 3,5 fois plus grande que la Belgique, Cuba a une population de 11,2 millions d'habitants, dont plus de 3 millions à La Havane. Décalage horaire. * 5 heures (GMT -5). Y aller. Par avion * Aucune ligne régulière directe ne relie la Belgique à Cuba. Air France, au départ de Paris, est une excellente solution. Le billet d'avion est d'ailleurs couplé à une place à bord d'un Thalys vers Roissy (1 h 05 de Bruxelles). Le temps de transfert à Roissy est minime et permet d'aborder le long vol transatlantique avec sérénité. Pour des raisons de sécurité, les bagages ne sont pris en charge par la compagnie qu'à Roissy même. Internet : www.airfrance.be Se déplacer. * Routes et autoroutes sont de bonne qualité. Les lignes d'autocar n'ont rien à envier à celles d'Europe. La location de voiture est un bon moyen de voyager mais il vaut mieux réserver avant le départ. Se loger. La Havane * Un séjour dans un des palaces havanais plonge le visiteur dans l'héritage de la Belle Epoque, un mojito à la main. Nos préférences vont à l'Ambos Mundos (www.cuba.tc/havana/ambosmundos.html) pour sa situation exceptionnelle, ainsi qu'au mythique Hôtel National (www.grancaribe.cu) pour le calme de son jardin et au NH Parque Central (www.nh-hotels.com) pour sa piscine sur le toit d'où la vue est impressionnante. * La ville regorge d'autres possibilités de logement, depuis les hôtels de catégorie inférieure jusqu'aux chambres d'hôte soignées. Cayo Santa Maria * Le mieux est de réserver le voyage depuis la Belgique. * L'hôtel Villa Las Brujas pose ses 21 bungalows le long d'un récif corallien, au sein d'une végétation luxuriante. Depuis le restaurant panoramique, la vue sur la belle plage de sable fin est idyllique. Grande chambre avec terrasse sur le lagon à 60 euros pour deux. Plus international, l'hôtel Sol Cayo Santa Maria est un 4-étoiles de 300 chambres au très bon confort. * Enfin, l'hôtel Melia Cayo Santa María appartient à la chaîne espagnole Melia et offre les prestations d'un 5-étoiles, all-inclusive. A voir. * A La Havane. La fabrique Partagas est la plus connue. On y fait la file et le spectacle est au rendez-vous. La boutique ne désemplit pas. * Une autre excellente boutique, plus discrète, très cosy et mieux achalandée en cigares à l'unité, se trouve dans l'Hostal Conde de la Villanueva, à La Havana Vieja. Où écouter de la musique. E Partout et à toute heure. A La Havane, notre préférence va à la terrasse de l'hôtel Inglaterra où il est bon de déguster un cocktail au son de la salsa locale. l