Mise à part l'Eau de Protection Rossy de Palma (*), quelle est votre odeur préférée ?

La rose, d'abord parce qu'elle réfère à mon prénom, ensuite parce que j'aime l'idée qu'on la trouve partout sans que son parfum se laisse capturer facilement.
...

La rose, d'abord parce qu'elle réfère à mon prénom, ensuite parce que j'aime l'idée qu'on la trouve partout sans que son parfum se laisse capturer facilement. Une journée idéale, c'est... Une journée où je n'ai rien à faire d'autre que ce que j'aime. Ça peut être en famille ou seule, avec de la musique. Le matin, café ou thé ? Thé, sans hésiter. Je préfère commencer en douceur pour monter en puissance au cours de la journée. Quel est le rêve que vous souhaiteriez réaliser ? Comme beaucoup de gens, j'aimerais gagner au loto ! Pour soulager financièrement ma famille et mes amis, et aussi pour me permettre de ne faire que ce dont j'ai vraiment envie, sans devoir tenir compte de la contrainte pécuniaire. Mais je ne me suis mise à y jouer que tout récemment. Et votre rêve d'enfant ? Petite, j'aurais adoré pouvoir être invisible. Même aujourd'hui, ça me plairait ! Pour voir ce qui se passe quand je ne suis pas là et aussi pour qu'on me laisse en paix quand je n'ai pas envie qu'on me coure derrière. Justement, comment vivez-vous la notoriété ? Au début, surtout quand ça t'arrive et que tu n'as encore rien fait de ta vie, c'est vraiment quelque chose de puissant, qui te tombe dessus sans que tu comprennes. Après, elle devient plus censée, et on s'habitue. C'est parfois plus lourd à porter pour l'entourage. Quel don avez-vous ? Je crée des vêtements, des bijoux et des chapeaux, depuis toujours. Quand j'avais 14 ans, je cousais des petites pièces discos, colorées, que je vendais aux puces de Majorque. Même aujourd'hui, alors que des créateurs comme Jean Paul Gaultier ou Kenzo me prêtent tout ce que je veux, si j'ai une soirée particulière et que je ne trouve pas ce qui me convient, je le dessine et je le couds moi-même. Ça me permet aussi de recycler des choses, et, dans ce monde de surconsommation, il est bon de se rappeler qu'on ne doit pas toujours acheter du nouveau. Que représente la mode à vos yeux ? C'est quelque chose qui compte, à la fois pour se rassurer et pour permettre à chacun d'exprimer sa personnalité. Moi, j'aime les mélanges. Je peux très bien porter du Prada avec du Zara, je trouve que ça apporte de la fraîcheur, bien plus qu'un total look. Un vêtement ou un objet fétiche ? Je garde certaines robes depuis très longtemps, parfois depuis mes 18 ans. Mais je ne les porte plus. Ma garde-robe peut avoir un côté " musée ". (*) Carnet d'adresses en page 86.Propos recueillis par Delphine Kindermans