1. Adele et Edoardo, les grands-parents Fendi

" Mes grands-parents ont fondé Fendi en 1925. Ma grand-mère était vraiment la matriarche de la Maison et c'est encore à elle que nous devons aujourd'hui nos codes, notre ADN et nos valeurs, tant au niveau personnel que familial. Depuis, c'est une histoire de femmes surtout, qui ont eu en commun une vraie audace créative, avec la même force, en étant toutes différentes. "
...

" Mes grands-parents ont fondé Fendi en 1925. Ma grand-mère était vraiment la matriarche de la Maison et c'est encore à elle que nous devons aujourd'hui nos codes, notre ADN et nos valeurs, tant au niveau personnel que familial. Depuis, c'est une histoire de femmes surtout, qui ont eu en commun une vraie audace créative, avec la même force, en étant toutes différentes. "Nom : Fan di Fendi Fragrance : poire, cassis, essence de mandarine de Calabre (notes de tête) ; rose Damascena, jasmin jaune et tubéreuse d'Inde (notes de c£ur) ; patchouli, cuir (notes de fond) Couleur : jaune solaire et or Signes particuliers : la boucle Forever du sac Baguette sur le flacon dessiné par Fabien Baron, l'un des it designers français Image : photos et film publicitaire par le même Fabien Baron, en collaboration avec le directeur de la photo Darius Khondji (chef op' de David Fincher et Wong Kar-Wai). Sexe : F, avec les top-modèles Anja Rubik, Abbey Lee Kershaw et Karmen Pedaru très " girl power "" Karl Lagerfeld est arrivé chez Fendi en 1964, et c'était très nouveau pour une maison d'embaucher un créateur " externe ". Je me rappelle qu'il était toujours en chemise blanche, moi j'étais très jeune et je pensais qu'il était peintre ! Il était très gentil avec moi, je me sentais importante ! Les cinq s£urs, dont ma mère, l'appelaient Karlito, je pense qu'il s'amusait beaucoup entouré par toutes ces femmes qui l'adoraient. Et depuis, il m'a demandé de le rejoindre à bord de Fendi. "" Le spot télévisé évoque la sophistication et la modernité de la marque dans un style à la fois très luxueux, neuf et sensuel, tout en reflétant la dimension arty communiquée par nos événements éphémères Fendi O'. Pour n'en citer que quelques-uns, le club éphémère Fendi O' a voyagé à Tokyo avec le rappeur Kanye West, sur la Grande Muraille de Chine pour un défilé Fendi, aux festivals de cinéma de Rome et de Cannes, et à Paris, avec des performances exclusives de Amy Winehouse, The Gossip et Pixie Lott. Par sa mise en scène, ce film m'évoque davantage un clip musical qu'un spot traditionnel. Je crois que c'est une façon très contemporaine de communiquer sur un parfum aujourd'hui. Les trois mannequins sont très belles et elles dégagent une énergie et une sensualité incroyables. "" Le Baguette est né en 1997. À l'époque, j'étais fatiguée du minimalisme qui était à la mode et que je trouvais réducteur de la créativité. Immédiatement, il est devenu un objet culte, un symbole statutaire, un vrai " phénomène " de mode qui, en définissant un nouvel archétype de l'élégance, a révolutionné l'industrie tout entière. C'est un sac simple et confortable à porter contre soi. Avec sa bandoulière courte, il se cale sous le bras, comme la célèbre baguette française qui lui a donné son nom. En même temps, c'est un sac que j'ai décliné en plus de 1 000 versions, en révélant la personnalité de la femme qui le porte. Et avec le Baguette à broder, chacun peut créer son sac, personnel et unique ! "" Nous sommes la première maison de mode à collaborer de manière directe avec le design pour la simple raison qu'il y a énormément d'affinités entre design et mode : ils partagent une créativité qui, à la différence de l'art, a une fonction pratiqueà On veut soutenir le design sans frontières et ne pas être uniquement des sponsors d'une manière plus conventionnelle, afin de symboliser le fait que la créativité est un " carburant pour le futur ". Notre collaboration avec le design s'inscrit dans la durée : à plusieurs reprises, nous avons soutenu l'une des foires les plus prestigieuses du design contemporain, Design Miami/. Et nous continuons avec une collaboration autour du mobilier " limited edition " avec la galerie Fumi à Londres ; avec un projet présenté pendant la Biennale Internationale d'Architecture de Venise avec Aranda & Lash (du 29 août au 21 novembre prochains) et par notre présence à Design Miami/ en décembre prochain. "" Le choix de The Kills s'est imposé comme une évidence. Leur son unique est en parfaite adéquation avec les exigences de Fendi en matière de partenariats musicaux, ils incarnent le côté avant-gardiste et plus rock de Fendi. "" Cette collaboration avec la musique dans le contexte du design montre combien notre lien avec le design n'a pas de limites ! Nous avons fait se rencontrer la technologie de Moritz Waldemeyer, la musique de OK GO, la mode et l'artisanat de Fendi, le design de la célèbre marque de guitares Gibson, le résultat étant une expérience du design conduite d'une façon complètement nouvelle et expérimentale. "" Le Peekaboo représente le concept de " luxe suggéré " que j'aime tellement. Je voulais un sac avec une double personnalité, dont on pouvait garder une partie secrète, juste pour soi... En effet, l'extérieur peut cacher/dévoiler une partie, qui est alors d'autant plus précieuse et inattendue. Le Peekaboo, né pour la collection automne-hiver 09-10, est désormais un classique, un intemporel. "" Fendi est une maison qui soutient le talent sans limites. En ces périodes de défis au cours desquelles le monde est constamment en changement, nous voulons défendre la créativité pure en nous concentrant sur des matériaux traditionnels et sur des techniques low technology . Nous souhaitons redécouvrir la force et la beauté du " fatto a mano ". Lors de l'édition 2009 du Salon du meuble de Milan, l'espace Fendi avait été transformé en un lieu où les designers pouvaient travailler les matériaux issus du processus de production Fendi, comme le cuir Selleria, des tissus monogrammés, des éléments décoratifs en plastique ainsi que des supports métalliques en bénéficiant du savoir-faire des artisans de la ligne Selleria Fendi, dont la plupart ont plus de 40 années d'expérience de travail du cuir et autres matières qui constituent l'ADN de la maison. " " Avant Fendi, personne n'avait jamais osé faire tomber les doublures, découper, rebroder, teindre, tricoter la fourrure, tout en " démythifiant " le côté " status symbol " des peaux précieuses, mais en gardant leur sensualité, leur versatilité et leur sophistication. Chez Fendi, la fourrure est une matière comme les autres et nous la traitons ainsi. Ce défilé automne-hiver 10-11 en est un parfait exemple. Il a montré des fourrures en patchwork : un travail extraordinaire complètement réalisé à la main dans nos ateliers romains. "Par Anne-Françoise Moyson