1. Cette réflexion nous touche tous. La nouvelle expo de Grand-Hornu Images, Space Oddity. Design Fiction ?, se penche sur la fascination exercée par la science-fiction sur les designers. Ce titre fait allusion à un hit de David Bowie, morceau-phare d'une époque où toutes les disciplines, de l'architecture au cinéma, de la mode à l'électroménager, rêvaient d'infini et de petits hommes verts. La question est de savoir si la science-fiction ...

1. Cette réflexion nous touche tous. La nouvelle expo de Grand-Hornu Images, Space Oddity. Design Fiction ?, se penche sur la fascination exercée par la science-fiction sur les designers. Ce titre fait allusion à un hit de David Bowie, morceau-phare d'une époque où toutes les disciplines, de l'architecture au cinéma, de la mode à l'électroménager, rêvaient d'infini et de petits hommes verts. La question est de savoir si la science-fiction a encore un sens aujourd'hui, alors que la réalité scientifique concurrence désormais les fantasmes de la fiction. 2. On a envie de voir... Parmi les expressions de Space Oddity - littéralement " bizarrerie de l'espace " -, certaines sont nées de l'imagination de cerveaux parmi les plus bouillonnants de notre temps : les frères Campana, Matali Crasset ou encore Hussein Chalayan. Une constellation de créateurs sur lesquels on a hâte de mesurer l'influence des maîtres de la sci-fi. 3. On veut en savoir plus sur les nouveaux outils de création. En 1964, dans son livre 2001 : l'Odyssée de l'espace, Arthur C. Clarke imaginait le Replicator, une machine qui fabriquerait les objets aussi facilement qu'on imprime les livres... Désormais, l'impression 3D est une réalité et pose de nombreuses questions en termes de propriété intellectuelle, de rôle de l'éditeur, etc. 4. C'est la grande première de Marie Pok. Il fallait une personnalité exceptionnelle pour succéder à Françoise Foulon, directrice de l'institution depuis sa création en 1984, et la province du Hainaut ne s'est pas trompée en optant pour Marie Pok. Commissaire, auteure et journaliste, elle a lancé le festival Design September, à Bruxelles, il y a six ans. Partisane du " design à vivre ", Marie Pok préfère le partage d'expériences entre tous - amateurs pointus et grand public - aux postures snobs de cultureux. 5. On en profitera pour faire un saut au MAC's (et à Lille). Ce serait dommage de louper l'expo collective du Musée des Arts Contemporains, S.F. [Arts, science & fiction], qui explore les rapports entre ces univers, d'Anton Corbijn à Panamarenko. Et pourquoi ne pas pousser le périple jusqu'à Lille, pour tâter l'ambiance du Fantastic 2012, le festival de l'étrange ? Space Oddity. Design Fiction ?, Grand-Hornu Images, 82, rue Sainte-Louise, à 7301 Hornu. www.grand-hornu-images.be Du 18 novembre au 10 mars prochain. Lire aussi les pages Culture du Vif/L'Express. MATHIEU NGUYEN