"Nous recevons des demandes de futurs clients américains. Ils souhaitent ponctuer un voyage culturel en Espagne par une visite du Guggenheim de Bilbao et un séjour chez nous à Elciego, dans la Rioja, qu'ils agrémenteront d'une cure de vinothérapie®. " Responsable de la communication du tout nouvel hôtel Marqués De Riscal (il a ouvert ses portes le 1er septembre dernier), Vanessa Ferrer peut compter sur un argument de séduction majeur. Car cet établissement de luxe a pour point commun avec le musée d'art moderne de la capitale basque d'être signé par Frank Owen Gehry, celui que les Américains considèrent comme le plus grand architecte contemporain. Situés à une heure de trajet l'un de l'autre, les deux édifices affichent toutefois des signes distinctifs. Autant le Gehry de Bilbao domine son environnement urbain, autant celui d'Elciego, au c£ur des vignes, semble caresser le paysage de ses amples volutes de métal.
...

"Nous recevons des demandes de futurs clients américains. Ils souhaitent ponctuer un voyage culturel en Espagne par une visite du Guggenheim de Bilbao et un séjour chez nous à Elciego, dans la Rioja, qu'ils agrémenteront d'une cure de vinothérapie®. " Responsable de la communication du tout nouvel hôtel Marqués De Riscal (il a ouvert ses portes le 1er septembre dernier), Vanessa Ferrer peut compter sur un argument de séduction majeur. Car cet établissement de luxe a pour point commun avec le musée d'art moderne de la capitale basque d'être signé par Frank Owen Gehry, celui que les Américains considèrent comme le plus grand architecte contemporain. Situés à une heure de trajet l'un de l'autre, les deux édifices affichent toutefois des signes distinctifs. Autant le Gehry de Bilbao domine son environnement urbain, autant celui d'Elciego, au c£ur des vignes, semble caresser le paysage de ses amples volutes de métal. C'est un petit paradis, bien loin de la dorsale industrielle qui relie Bilbao à San Sebastian. La route qui mène à Elciego a d'abord traversé des zones montagneuses, abondamment boisées. Puis sont apparus les premiers vignobles de l'Appellation d'Origine Contrôlée Qualifiée Rioja. Si la majorité d'entre eux sont situés dans la communauté autonome de la Rioja, une partie se trouve en Navarre et une autre dans le Pays basque portant le nom de Rioja Alavesa. Accroché à une colline, Elciego en fait partie. C'est un village sans histoire avec une jolie église. Les reliefs chauves de la sierra de Cantabria lui servent de décor protecteur : ils isolent les vignes des vents froids du nord. C'est ici, en 1858, que Camillo Hurtado de Amézaga, marquis de Riscal, plante un premier vignoble en se référant au modèle bordelais de l'époque. Dès 1865, ses vins sont primés par les plus grands jurys de dégustation. De génération en génération, l'entreprise maintient le cap de l'innovation. Aujourd'hui, Marqués De Riscal est un des poids lourds de la Rioja, région où sont élaborés les vins rouges de la marque. Le plus connu, le Reserva, - 90 % tempranillo et 10 % Graciano et Mazuelo - est élevé près de 24 mois en barriques de chêne américain. Funambules de l'assemblage, les £nologues maison parviennent à élaborer ainsi quelque 4 millions de bouteilles identiques, pour chaque millésime, le 2001 étant celui qui sert actuellement de référence. Lorsqu'on rejoint Elciego, d'où que l'on vienne, la route offre un panorama saisissant sur le Marqués De Riscal, de jour comme de nuit. Une multitude d'ailes rouge, or et argent semblent faire planer cette architecture du xxie siècle. Pour obtenir cette féerie, Frank Gehry a effectué un repérage minutieux des lieux proches et du paysage lointain. Depuis l'église, l'hôtel semble faire le gros dos comme certains sommets que dessine la sierra à l'horizon. Et, aux différents étages, l'architecte a ménagé plusieurs " vues " mettant en valeur le profil de l'édifice religieux. Reposant sur 3 pieux colossaux en béton armé, le bâtiment est volontairement enfoncé dans un pli du relief, pour mieux se noyer dans la verdure des vignes. Gehry et son équipe ont peaufiné des années durant la forme du " chapeau ", étudiant notamment la résistance aux vents de ces grands panneaux incurvés. Pour mesurer la persistance des matériaux et de leurs teintes au climat, deux petits cubes ont même, dans un premier temps, été installés au milieu du vignoble. C'est ainsi que le titane rose et le doré ainsi que l'acier inoxydable naturel ont été retenus pour symboliser les trois couleurs de l'étiquette et de la capsule des vins rouges Marqués De Riscal. Si l'édifice abrite une infrastructure hôtelière (14 chambres), ses fondations traversent un étage de caves climatisées où sommeillent des bouteilles par millions. Au niveau du premier étage, une passerelle conduit à un bâtiment d'aspect très traditionnel. Celui-ci compte 35 chambres supplémentaires et, surtout, héberge le troisième centre de vinothérapie® Caudalie, après le château Smith Haut Lafitte familial et le spa installé dans les Langhe du Piémont. On y dispense les cures du label français, célèbre pour avoir su tirer parti, dans les soins prodigués, des propriétés antioxydantes de la vigne et du raisin. Mathilde et Bertrand Thomas, les deux créateurs de Caudalie, ont ici trouvé un écrin à la mesure de la modernité de leur approche des soins du corps et du visage. Le restaurant de l'hôtel, lui, a été confié à Ramon Piñeiro, le second de Francis Paniego, le chef le plus en vue de la région. La carte mêle ainsi les plats modernes du restaurant Echaurren (1-étoile Michelin)... et ceux qui sentent bon la tradition de sa mère Marisa Sánchez. Jean-Pierre Gabriel