" Oh mon Dieu, vite mes sels ", s'est exclamé Internet en découvrant les paroles des chansons de Damso, éphémère chanteur de l'hymne des Diables Rouges, répudié par des sponsors que les bananes jetées aux joueurs noirs dérangent visiblement moins que la misogynie dans le rap. J'ai, certes, vu plus fin que les lyrics de Vagabond : " Tu m'fais la bise, j'sais même pas qui t'as sucé. La place de ta bouche est dans m...