En mai dernier, Sotheby's dévoilait le Sunrise Ruby, un rubis birman rouge sang de 25 carats d'une beauté phénoménale, monté par Cartier sur une bague, entre deux diamants de 2,4 et 2,7 carats. L'objet a finalement été acquis pour plus de 28 millions d'euros par une personne restée anonyme. " C'est bien au-delà du prix estimé et quatre fois plus qu'il y a dix ans ", note Arnaud Carrez, directeur international du département marketing et communication de ce temple du luxe. Pour lui, ce chiffre record résulte de l'incroyable travail fourni par la griffe : " Nous souhaitons proposer des pièces osées et créatives, être avant-gardistes et repousser les limites. Mais nous cherchons par ailleurs à concevoir un héritage intemporel possédant une valeur à long terme. Si ces deux objectifs peuvent sembler opposés, nous continuons pourtant d'atteindre des sommes d'adjudication toujours plus élevées et notre département Haute joaillerie ne cesse de croître. J'ai par conséquent le sentiment que nous sommes parvenus à combiner modernité et intemporalité, esthétisme et valeur. " Deux constats découlent de cette vente aux enchères exceptionnelle : les pierres précie...