Si on voulait jouer le jeu jusqu'au bout, il serait presque possible de vivre entièrement de façon collaborative. Démonstration. Sur Zilok, on trouve 200 000 objets mis en location. Avec Etsy, tout un chacun vend ses créations artisanales et originales. La start-up belge Kodesk offre la possibilité d'accueillir des travailleurs nomades dans ses bureaux, tandis que...

Si on voulait jouer le jeu jusqu'au bout, il serait presque possible de vivre entièrement de façon collaborative. Démonstration. Sur Zilok, on trouve 200 000 objets mis en location. Avec Etsy, tout un chacun vend ses créations artisanales et originales. La start-up belge Kodesk offre la possibilité d'accueillir des travailleurs nomades dans ses bureaux, tandis que les habitats groupés trouvent de nouveaux créneaux, comme le site partage-senior.net, qui met en contact les plus de 40 ans en recherche de colocataires. À l'étranger, existe l'opportunité de troquer des jouets et vêtements pour enfants ( ThredUp) ou de manger à moindre prix avec d'autres internautes, dans un restaurant sélectionné ( GrubWithUs). Question vacances, CouchSurfing permet de squatter gratuitement le canapé d'autres utilisateurs (lire aussi en page 26). Avec Airbnb, les particuliers peuvent dormir chez l'habitant, moyennant une contribution financière. On note aussi la possibilité d'échanger sa maison ( Homelink) ou de garder celle d'un autre (via Taxistop). Impossible de citer tous les sites de covoiturage, de prêt, partage ou location de voitures entre particuliers, comme CarSharing.be, Cambio, CarpoolPlaza, SchoolPool, Autopia ou Karzoo. Parfois plus éloignés d'Internet, mais directement liés à la consommation collaborative, on ne présente plus Villo, la location automatisée de deux-roues à Bruxelles, ni les Groupes d'Achats Communs ou Solidaires ( lire aussi en page 23), où des citoyens achetent leurs vivres bio directement auprès de producteurs locaux. Sans oublier les SEL, ces systèmes d'échange local de biens, services ou savoirs, qui bannissent le recours à l'euro. À une plus large échelle, Groupon et ses sites concurrents (comme le nouveau Wikiwin, lancé par Roularta), font un tabac et offrent des loisirs de proximité à prix réduits. Quant aux interfaces TrocMyBook (échange de livres), Super-Marmite (achat de plats faits maison près de chez soi), ParkAtMyHouse (système de parkings en ville) ou SharedEarth (prêt de sa parcelle de terre à des jardiniers), ils n'attendent plus que des utilisateurs belges !