Trois années après avoir lancé le collectif Designers Against Aids (DAA), Ninette Murk, sa fondatrice voit enfin ses efforts de lutte contre le sida récompensés. Dès ce 31 janvier, la collection hommes et femmes Fashion Against Aids, lancée en partenariat entre le collectif et H&M (26 modèles) sera disponible au rayon Divided de la marque de mode suédoise. Cela, dans 650 de ses points de vente et dans 27 pays, dont la Belgique. Elle comprend des tee-shirts, des débardeurs et des sweats ...

Trois années après avoir lancé le collectif Designers Against Aids (DAA), Ninette Murk, sa fondatrice voit enfin ses efforts de lutte contre le sida récompensés. Dès ce 31 janvier, la collection hommes et femmes Fashion Against Aids, lancée en partenariat entre le collectif et H&M (26 modèles) sera disponible au rayon Divided de la marque de mode suédoise. Cela, dans 650 de ses points de vente et dans 27 pays, dont la Belgique. Elle comprend des tee-shirts, des débardeurs et des sweats à capuche. " A l'époque où j'ai pris conscience du fléau que constitue le sida, mes deux enfants étaient encore jeunes et, on ne parlait de cette maladie que sur le continent africain et très peu sur ses ravages en Europe, explique Ninette Murk. Ayant travaillé pendant longtemps dans le domaine de la mode, j'avais des contacts dans ce métier pour pouvoir démarrer une vraie initiative dans ce domaine. " Avec ses propres deniers, elle lance une première opération de ventes de tee-shirts et de boîtes de préservatifs. N'ayant pu tout écouler, elle décide alors de parcourir les festivals. Dans la foulée, elle fait de son initiative une griffe : Designers Against Aids. " Cette idée a immédiatement recueilli un beau succès d'estime, se souvient la fondatrice de DAA. Nous étions présents chez Colette à Paris, à Dover Street Market à Londres ( NDLR : deux boutiques ultrabranchées) mais la rentabilité n'était toujours pas au rendez-vous. Les subsides se faisaient aussi plutôt rares. Pour beaucoup, le sida n'était qu'une maladie d'homosexuels, un fléau du mal. " En octobre 2006, une simple idée finira par renverser la tendance. " Un jour, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai appelé le siège de H&M à Stockholm afin de pouvoir parler au directeur du style, embraie Ninette Murk. Je lui ai proposé cette idée de partenariat et il était emballé. " Outre Katharine Hamnett, la pionnière réussit à convaincre un certain nombre d'artistes et de musiciens de participer bénévolement à ce projet et parmi eux Ziggy Marley, Rufus Wainwright et The Cardigans. 25 % des recettes serviront à financer des programmes de prévention du sida à travers le monde. L'initiative est coordonnée par DAA et YouthAIDS, sous l'égide de Population Services International (PSI), qui mène des actions de prévention auprès de 600 millions de jeunes dans 60 pays. Une belle success story qui en n'est qu'à ses débuts... Pour en savoir plus, Internet : www.designersagainstaids.com